Responsive menu

Ethiopie, sur les routes d’Abyssinie & Timkat

  Circuits, Culturel Retour à la liste

Avis sur le voyage

Avec ce voyage en Ethiopie c’est en dehors des sentiers battus que nous vous proposons de vous évader.
L’Ethiopie est un pays aux histoires multiples, connu pour être le berceau de l’humanité …
En savoir plus

Ethiopie, sur les routes d’Abyssinie & Timkat

Avec ce voyage en Ethiopie c’est en dehors des sentiers battus que nous vous proposons de vous évader.
L’Ethiopie est un pays aux histoires multiples, connu pour être le berceau de l’humanité avec la célèbre Lucy, le siège du Royaume d’Axoum et de la Reine de Saba, le gardien de l’Arche d’Alliance,…
L’Ethiopie est aussi un creuset de géologie avec son grand rift et ses effleurements de minéraux au Danakil.
L’Ethiopie est un émerveillement pour les yeux et pour l’âme.
  Fermer
En savoir plus

Du 14 au 28 janvier 2020.

 

Berceau de l’une des plus anciennes civilisations, l’Ethiopie était connue des pharaons et était déjà mentionnée dans l’Ancien Testament. En 1137, la dynastie des Zagoués édifia de remarquables églises monolithiques à Lalibela. Même si les dynasties changent au cours des siècles, la religion est le fil conducteur de l’histoire de l’Ethiopie et plus particulièrement de sa région nord : l’Abyssinie. Le patrimoine historique de l’Abyssine est bien réel, il ne compte pas moins de 8 sites culturels inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco ainsi qu’un parc naturel : le Parc de Simien.
 
De la préhistoire de l'humanité à nos jours, marquée par les noms de Lucy, de la reine de Saba et du roi Salomon, de la dynastie de Ménélik I jusqu'à Hailé Sélassié, c'est une histoire longue et riche que vous découvrirez à la période du Festival de Timkat.
 
Vous serez le témoin privilégié du plus ancien et du plus coloré des festivals célébrés en Ethiopie : le Timkat. Cette fête commémore le baptême du Christ et peut être vécue à Lalibela, Gondar, Aksoum, Addis Abeba ou dans la région du Tigré. Les prêtres sont vêtus de leurs capes brodées et scintillantes, ils sont munis d’ombrelles de velours multicolores à paillettes ! Les pèlerins se parent de robes blanches éblouissantes et chantent des versets traditionnels !
C'est le plus grand festival de l'année, deux semaines seulement après le Noël éthiopien. La fête dure trois jours et commence la veille de Timkat avec des processions spectaculaires et colorées. Le lendemain, c’est le baptême du Christ dans le Jourdain par Jean le Baptiste qui est commémoré. La troisième journée est consacrée à la fête de Saint Michel, l'archange, un des saints les plus populaires d'Éthiopie.

 
Le Timkat 

La veille, les prêtres retirent les “Tabots” de chaque Eglise, le Tabot symbolise l'Arche de l'Alliance qui contient une dalle de pierre ou de bois gravée des Dix Commandements de Dieu. Il leur est accordé la révérence extrême, bien plus qu’à l'Eglise elle-même qui la protège toute l’année ! Les Tabots apparaîtront dissimulés sous des couches de tissus richement décorés à l’abris des regards profanes.
 
Les prêtres prient tout au long de la nuit froide.
Les pèlerins mangent et boivent à la lumière vacillante des bougies et des torches.
A l'aube, le patriarche trempe une croix d'or dans l’eau des piscines et/ou des rivières et bénit l’eau. Il éteint les bougies consacrées à l'autel. Puis il asperge l’assemblée des fidèles d’eau bénite en commémoration du baptême du Christ.
Beaucoup de fervents sautent tout habillé dans l'eau pour renouveler leurs vœux
Après le baptême, les Tabots sont rendus à leurs Eglises respectives.
Les processions se poursuivent à travers la ville, les fidèles chantent et les cavaliers s'ébattent à côté de leurs montures joliment décorées avec des pompons rouges, housses brodées, et des brides d'argent.
Les anciens, solennellement, accompagnent le chant des prêtres et des jeunes hommes, tandis que le battement des états-majors et des bâtons de prière rappelle les rites de l'Ancien Testament.

 
 Ce qui fait notre différence :

  • Vols directs Ethiopian Airlines au départ de Bruxelles
  • Programme complet du Nord de l’Ethiopie
  • Voyage en période de Timkat (Epiphanie)
  • Hôtellerie sélectionnée
  • Accompagnement Voyages Copine

 

Sur les routes d’Abyssinie & Timkat

 

Informations

Infos pratiques

En bref
  • Capitale : Addis Abeba
  • Superficie : 1 104 494 km2
  • Décalage horaire : hiver +2h / été +1h
  • Population : 108 396 391 habitants (2018)
  • Langue officielle : Amharique (le tigrigna dans le nord)
  • Villes principales : Addis Abeba, Aksoum, Gondar, Bahir Dar, Lalibela, Arba Minch
  • Pays voisins : Soudan, Soudan-sud, Erythrée, Somalie, Kenya, Djibouti
 
Formalités
Un passeport international valable 6 mois après le retour avec au moins 2 pages vierges face à face.
En cas de renouvellement, nous vous demandons d’être en ordre pour la fin octobre 2019.
Un visa est obligatoire et peut être obtenu par voie électronique. Nous aurons besoin d’un scan de l’original du passeport (pas de scan de copie) ainsi que d’une photo d’identité scannée. Le prix est actuellement de 55€.
Les devises doivent faire l’objet d’une déclaration en douane ainsi que les caméras (le douanier doit l’inscrire à coté de votre numéro de visa sur le passeport).
 
Santé
Aucun vaccin n’est obligatoire. Toutefois, il est conseillé d’être en ordre avec les vaccinations tétanos, hépatite A et B, la méningite à méningocoques (Fêtes locales), la typhoïde et la rage.
Le vaccin contre la fièvre jaune n’est pas obligatoire sauf si vous avez séjourner dans des zones infectées endéans les 6 jours avant votre arrivée en Ethiopie.
Malaria : il n’y a pas de paludisme au-dessus de 2000m. Néanmoins, un traitement préventif est conseillé ainsi qu’un bon anti-moustique et des vêtements adéquats en soirée.
L’eau n’est pas potable pour les européens. Il est donc conseillé d’utiliser uniquement de l’eau en bouteille et d’avoir des tablettes de purification.
Voir également rubrique : votre valise.
Nous vous rappelons que les structures médicales locales sont précaires et donc qu’une assurance assistance est obligatoire pour ce voyage.
 
Quand y aller ?
L’Ethiopie bénéficie de conditions climatiques très favorables toute l’année.
Entre septembre et mars la température est agréable (20/25°) et l’ensoleillement est quasi assuré sur les hauts plateaux. Dans le nord du pays les pluies sont présentes de juin à septembre tandis que dans le sud elles s’étaleront de mars à avril. Dans les basses de terres du sud et de l’est la chaleur est bien présente alors qu’elle peut devenir suffocante au nord-est dans la dépression du Danakil.
 
Décalage horaire
L’Éthiopie a 2h d’avance sur la Belgique (GMT+3), 1h en été. Lorsqu’il est midi chez nous, il est 14 h là-bas, 13 h si on est passé à l’heure d’été.
 
Attention à l’horloge éthiopienne, elle est trompeuse ! La journée est divisée en deux fois 12 heures et le zéro est placé à 6 h. Ainsi, si l’on vous donne rendez-vous à 1 h, cela correspond à 7 h du matin ou du soir. Mais pas d’inquiétude, on s’adresse quasiment toujours aux étrangers en heure internationale.
L’année est divisée en 12 mois de 30 jours + 1 mois de 5 jours.
L’année zéro en Ethiopie est fixée à -7 de notre ère. En 2020, ils seront en 2013.
 
Langue
Depuis l’avènement de sa nouvelle constitution en 1994, l’Éthiopie ne reconnaît plus de langue officielle et accorde les mêmes droits à toutes les langues, chaque province pouvant faire de sa langue la langue officielle. Cependant, l’amharique (langue maternelle de 30 % de la population) reste la langue de l’administration et de la liturgie. Elle est, aux côtés de l’oromo (34 %), l’une des plus parlées en Éthiopie.
On recense dans le pays une centaine d’autres dialectes, dont certains sont en voie d’extinction. Les principaux sont le somali (6 %), le tigrinya (5,8 %) ou le sidamo (4 %).
 
L’anglais, appris à l’école, est assez répandu et il ne sera pas trop difficile de se faire comprendre dans les grandes villes. Évidemment, la communication deviendra plus difficile avec les populations plus isolées du sud, les ruraux, les enfants ou les personnes âgées. Le guide est comme toujours un allié précieux pour dépasser cette frustration. Le français est rare, bien que parlé par certains guides (se renseigner auprès des agences de voyage pour les guides francophones).
Le fameux alphasyllabaire éthiopien est unique au monde. D’abord créé pour écrire le guèze, langue parlée jusqu’au 17e siècle, il sert aujourd’hui à transposer à l’écrit la plupart des langues éthiopiennes, à l’exception de l’oromo. Il est plus ou moins utilisé selon les régions, en alternance avec l’alphabet latin.
 
Notre agence réceptive ainsi que vos guides seront francophones.
 
Prises Electriques
Nos fiches électriques sont compatibles avec les prises installées dans tout le pays. Prévoir une lampe de poche ou lampe frontale.
 
Monnaie
Le birr (ETB) est disponible à l’aéroport, dans les ATM et dans les banques.
100 Birr = +- 3 Euros.
L’Euro est la monnaie d’échange.  Les cartes de crédit ne sont utilisées que dans les grandes villes et sont parfois acceptées dans les hôtels.
 
Pourboires - taxes
Il est d’usage de donner un pourboire pour tous les petits services rendus. En donnant un pourboire, vous exprimez votre satisfaction quant au service fourni. Vous choisissez librement de donner un pourboire et, le cas échéant, le montant de celui-ci. Nous vous rappelons que ces gratifications sont très appréciées des équipes locales dans des pays où le niveau de vie est souvent très bas. Sachez que pour les gens locaux, votre pourboire est généralement vital.
 
Certaines taxes doivent être payées sur places comme le permis de photographier ou de filmer
 
Votre valise
Vêtements :  chapeau ou casquette, bonnes chaussures de marche, veste de pluie légère / coupe-vent, veste polaire ou pull, pantalon et chemises à longues manches pour le soir.
Lampe de poche -  appareil photo -  jumelles -  petit sac à dos -  chargeur – une deuxième batterie pour votre appareil photo - as d’adaptateur (prise européenne) -  lunettes de soleil - crème solaire (écran total) - crème après-soleil – chapeau – bâtons de marche.
Il faut se déchausser dans les églises – prévoir des chaussettes supplémentaires.
 
Pharmacie
En plus de vos médicaments personnels à placer dans votre bagage à mains,
  • anti-paludéen : Malarone ou Atovaquone Proguanil (générique)
  • spray anti-moustiques (min. 30% de Deet)
  • traitement pour les indigestions
  • pommade antiallergique contre les piqûres d’insectes
  • antidouleurs
  • antibiotiques à large spectre
  • pommade désinfectante et cicatrisante
  • désinfectant général
  • protection pour les ampoules (Compeed)
  • pansement et sparadraps
  • compresses stérilisées

Programme

  • Mardi 14/01/2020 : BRUXELLES – ADDIS ABEBA

    Rendez-vous à l’aéroport de Bruxelles pour le vol ET729 à destination de Addis Abeba. Le décollage est prévu à 21h35.  

  • Mercredi 15/01/2020 : ADDIS ABEBA – BAHIR DAR

    Arrivée à 06h35 et passage du contrôle de l’immigration et continuation par le vol domestique à destination Bahir Dar ET186 décollage à 08h10 et arrivée à 09h10. Accueil par votre guide et transfert à l’hôtel. Installation. Repas de midi au bord du Lac. Dans l’après-midi, grâce à un mode de transport local, le bajaj (tuktuk), nous découvrirons la ville, toujours animée… Son marché qui se tient tous les jours, puis nous nous rendrons jusqu’au palais de Bezawit – ancien palais d’Hailé Sélassié, le dernier Negus d’Éthiopie – dont nous ferons la visite extérieure. Cette visite nous offrira un beau panorama sur la ville et le lac Tana. Repas du soir à l’hôtel.

    Nuitée à l’Abay Minch Lodge 3***
     
    Bahir Dar est une ville en pleine expansion qui jouit d'une situation privilégiée à l'extrémité méridionale du lac Tana. Christianisée dès du XIIe siècle, la ville a joué un rôle majeur dans le développement de la région, après Gondar, l'ancienne capitale de l'empire. Les longues allées bordées de palmiers et la présence d'un palais sur les hauteurs de la ville témoignent de l'ancienne ambition de l'empereur Hailé Sélassié de vouloir faire de Bahir Dar la capitale moderne de l'Éthiopie.

  • Jeudi 16/01/2020 : BAHIR DAR

    Après le petit-déjeuner, excursion en bateau sur le lac Tana. Découverte des Eglises et des Monastère autour du lac et sur les îles. Après le repas de midi, nous prenons la route des chutes du Nil Bleu que nous atteindrons après 40km de route. Une marche d’approche de 45 minutes nous permettra d’atteindre le site de Tissisat (en amharique « l’eau qui fume ») et ses chutes.
    Retour au lodge. Repas du soir au restaurant.
     
    Nuitée à l’Abay Minch Lodge 3***
     
    Le lac Tana est une immense étendue d’eau couvrant une superficie de 3500 km2. La découverte des monastères, datant du 16ème et 17ème siècle, disséminés sur des îlots au cœur d’une végétation luxuriante, sera l’occasion de nous plonger dans une ambiance moyenâgeuse, loin des tumultes de la vie moderne. Sur la presqu’île de Zeghie, nous visiterons la belle église d’Azwa Mariam et l’église de la Miséricorde (Uri Kudane Merhet), un des plus remarquables exemples de l’architecture et de la peinture religieuse éthiopienne.
     
    Repas de midi au restaurant du lac.

    L’après-midi, sera consacrée à la découverte des chutes du Nil bleu.

    A Khartoum, le (grand) Nil se forme au confluent du Nil Blanc et du Nil Bleu. Si le Nil Blanc n’est pas de couleur blanche, le Nil Bleu détient son nom de par les terres foncées qu’il charrie.
    Le Nil Blanc prend ses sources au Burundi et au Rwanda, mais provient principalement du deuxième plus grand lac du monde, le lac Victoria en Ouganda. C’est grâce à cette branche que le Nil est le plus long fleuve du monde. Le Nil Bleu naît du déversoir du lac Tana et produit plus de 70% des eaux du grand fleuve !
     

  • Vendredi 17/01/2020 : BAHIR DAR – MASSIF du SIMIEN

    Départ pour le massif du Simien. Arrêts selon les rencontres en cours de route.
    Repas de midi à Gondar.
    Continuation vers le parc du Simien où nous logerons à 3.260m d’altitude. Approche des Babouins Gelada. Repas du soir sur les flancs du massif.
     
    Nuitée au Limalimo Lodge 4****
     
    Vie quotidienne : Nous aurons l’occasion de rencontrer des agriculteurs avec leurs charrues tractées par des bœufs, d’assister à la préparation des « Injera », crêpes typiques, base de la nourriture éthiopienne, voire de participer à la dégustation du fameux café éthiopien ou du Tedj, l’hydromel local !
     
    Dans le parc du Simien, un grand nombre de sommets dépassent 4000 m, et parmi tous, le plus élevé est le Mont Ras Dejen, à 4543 m au-dessus du niveau de la mer. Ces montagnes volcaniques ont été érodées par des siècles de pluies. Aujourd'hui, leurs sommets ont une couleur améthyste et possèdent des ravins à pic, toujours taraudés par les rivières. Plusieurs troupes de Babouins Gelada ont choisi ces hauts-plateaux pour lieux de résidence. Avec des rangers, à pieds, nous irons à leur recherche pour les admirer et observer leur organisation sociale dans leur milieu naturel. Cette nuit, nous logerons à 3260m d’altitude !
     
    Le babouin gélada (Theropithecus gelada) : endémique à l’Ethiopie, se rencontre sur tous les hauts plateaux au-dessus de 3 000 m d'altitude. Plus de 5 000 géladas peuplent le parc et peuvent facilement être observés en colonie de 100 à 200 individus, s'épouillant nonchalamment ou grattant le sol à la recherche de nourriture. Les mâles sont pourvus d'une imposante crinière, et les femelles arborent sur la poitrine une tache rose en forme de cœur qui leur a valu le nom poétique de " babouin au cœur qui saigne ".

  • Samedi 18/01/2020 : MASSIF du SIMIEN - GONDAR

    Balade matinale libre. Retour à Gondar. Nous ferons un bref arrêt dans un village Falashas (juifs éthiopiens). Nous visiterons l’église de Debre Birhan Sélassié au plafond magnifiquement décoré avant notre repas de midi.
    Visite de la Cité Impériale.
    Repas du soir à l’hôtel qui propose une vue panoramique sur la ville !
     
    Nuitée au Goha Hotel 3***
     
    Notre passage à Gondar nous donnera l’opportunité d’aborder l’histoire médiévale de l’Éthiopie.
    Après les invasions musulmanes, qui dévastèrent le pays au 16ème siècle, l’empereur Fasilidas établit sa capitale à Gondar. La ville conserva ce statut jusqu’au milieu du 19ème siècle. De cette période glorieuse de l’histoire éthiopienne, nous admirerons la cité impériale, où furent édifiés, entre le 17ème et le 18ème siècle, de nombreuses constructions, aujourd’hui encore magnifiquement conservés : le château de Fasilidas, première construction, massive et puissante ; le château de Yasou 1er de forme élancée ; les châteaux de Bakafa et de Mentouab ; le Palais de musique de David III ; le château de Qusquam.
    Spectacle surréaliste que d’admirer ces monuments, d’inspirations européennes au cœur de l’Afrique. Il est vrai que les jésuites portugais furent présents à la Cour des Rois de Gondar durant le 17ème siècle. Ils s’étaient alors vu confier par le Pape la mission de ramener le royaume hérétique du prêtre Jean dans le giron de Rome. Pedro Paez, le plus illustre des jésuites échoua de peu, et les éthiopiens demeurèrent orthodoxes, rattachés à l’église d’Alexandrie. Nous visiterons également les bains de Fasilidas, où se tiennent encore de nos jours d’importantes célébrations lors des fêtes de Pâques et de l’Epiphanie (Timkat).

    Gondar est aussi, la ville des Azmari. Ce sont des musiciens traditionnels des hauts plateaux éthiopiens. Ils circulent généralement seuls ou en couple, accompagnant leur voix d’un instrument monocorde, le masinqo. Dépositaires d’un instrument divin, leurs paroles s’en trouvent valorisées et protégées ! Ils sont réputés pour improviser des paroles et ont donc le droit de tout dire ou presque. Cela donne lieu à des éclats de rire communicatifs !
    Les Azmari sont en quelque sorte des bardes éthiopiens !

  • Dimanche 19/01/2020 : GONDAR - AKSOUM

    Départ en direction de l’aéroport de Gondar et embarquement sur ET122. Décollage à 10h et arrivée à 11h40 à Aksoum.
    Installation à l’hôtel, repas de midi dans un restaurant traditionnel.
    L’après-midi, visite du champ de stèles, des sites archéologiques tels, les tombes des Rois Kaleb et Gabra Masqal, la Pierre d’Ezana et le Palais de la Reine de Saba. Participation aux festivités du Timkat selon les opportunités.
     
    Nuitée au Consolar Hotel 3***

    La ville ancienne Aksoum abrite le siège de la reine de Saba, que l’on dit avoir régné quatre cents ans avant JC. Son union éphémère avec le roi Salomon de Jérusalem aurait donné un fils, Ménélik, fondateur de la dynastie éthiopienne royale des Ménélides.
    Aksoum demeure aujourd’hui encore le centre spirituel religieux d’Éthiopie, car elle abriterait la relique de l’Arche d’Alliance, le coffre qui, selon la Bible, contient les Tables de la Loi (Dix Commandements) données à Moïse sur le mont Sinaï.  Elle aurait été dérobée par Ménélik à son père Salomon à Jérusalem, et c’est pourquoi le Patriarche d’Éthiopie (équivalent du Pape catholique) y est installé en alternance avec Addis-Abeba
     
    L'un des obélisques d'Aksoum a été emmené en 1937 en Italie, après l'occupation de l'Éthiopie par les armées de Mussolini. Il a été érigé non loin du Circus Maximus, à Rome. Dès 1947, l'Italie s'est engagée à le restituer, mais cette restitution n'a finalement lieu qu'en 2005. Transporté en trois morceaux, le monolithe démembré a retrouvé son emplacement à Aksoum en août 2008.
     
    Les grandes stèles aksoumites, marquent selon les archéologues l'emplacement des tombeaux des souverains de l'empire aksoumite. Ils figurent parmi les plus grands monolithes façonnés par l'homme. Le plus grand d'entre eux mesurait 35 mètres de haut. De nombreux tombeaux ont été fouillés, certains ont été pillés, d’autres épargnés. Leur contenu est conservé dans les musées archéologiques d’Aksoum et d’Addis Abeba.
     
    Continuation de la visite d’Aksoum classée parmi les patrimoines mondiaux par l'UNESCO. Les légendes racontées dans le Kebre Nagast (Livre des Rois) racontent comment la ville d'Aksoum, dès le 10ème siècle avant JC avait déjà été la capitale du règne des Aksoumites, l'un des plus anciens empires africains et représentait alors un point crucial de connexion entre l'Afrique et l'Asie pendant près d'un millier d'années.
     
    Découverte de l'église de Sainte-Marie-de-Sion rebâtie par Hailé Sélassié et dont l’une des chapelles abrite l’authentique Arche d'Alliance. "Le Gardien", un prêtre, est la seule personne autorisée à accéder dans la chapelle et donc la seule personne qui peut la voir et la garde sous sa protection. Il y a aussi un petit musée ici, qui contient les couronnes des rois éthiopiens et d'autres trésors.

  • Lundi 20/01/2020 : AKSOUM - HAWZEN

    Nous passerons une bonne partie de la journée à Aksoum afin d’assister aux cérémonies du Timkat notamment sur le site des églises Sainte-Marie-de-Sion et de l’Arche d’Alliance.
    Départ pour le Massif de Gheralta via Adwa et Nebelet. Dans les campagnes les festivités ont sans doute moins de faste mais ne manquent nullement d’authenticité et d’accueil !
     
    Nuitée au Gheralta Lodge 4****

  • Mardi 21/01/2020 : HAWZEN

    Le matin, visite des églises Maryam Korkor ou Abune Yemata Guh tout en restant dans cette ambiance de festival du Timkat 
    Ces visites sont quelque peu « sportives » (2h30 de marche pas toujours facile). Elles nécessitent une bonne condition physique et des chaussures qui maintiennent bien les pieds. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un porteur qui vous assistera lorsque ce sera nécessaire.
    Alternative : Des visites plus aisées peuvent être envisagées pour découvrir l’église Mariam Papasetti au cours d’une randonnée bucolique au travers des champs et des fermes typiques au pied du Massif de Gheralta.
     
    Timkat : Vers midi, les tabots retournent vers les églises, à nouveau durant une procession colorée pendant laquelle les prêtres ainsi que les participants chantent et dansent. Les familles retournent ensuite au domicile pour continuer les célébrations.
    Tous les Tabots de chaque église sont emmenés par des prêtres qui, accompagnés de tambours, de bâtons de prière et de sistres, les disposent dans une tente spécialement aménagée sur un vaste terrain. Les Tabots sont les répliques des Tables de la Loi renfermées dans l’Arche d’Alliance. Une bannière représentant le saint de chaque église est installée près des Tabots.
     
    Nuitée au Gheralta Lodge 4****

  • Mercredi 22/01/2020 : HAWZEN - DANAKIL

    Route vers Wukro. En chemin visite de la très belle église d’Abreha Atsbeha. L’église est nommée ainsi du nom de rois jumeaux. Bâtie au 4ème siècle après J-C, c’est l’une des plus anciennes du pays et présente de singulières arches.
     
    Repas de midi à Wukro où les 4x4 nous attendent pour entamer la descente des hauts plateaux vers la fameuse dépression du Danakil que se partagent l’Éthiopie, l’Érythrée et Djibouti. La dépression du Danakil est située à 157 mètres en dessous du niveau de la mer !
    C’est vers un phénomène tectonique impressionnant que nous nous dirigeons au fond du Grand Rift africain. Les concrétions sulfureuses du Dallol fascineront votre regard. Le lac Assalé et les mines de sel exploitées par les populations Afar déploient une vision magique au coucher du soleil.
    L’impression de « bout du monde » vous expliquera aisément l’unique option d’hébergement proposé… Un rustique bivouac à la belle étoile !
     
    Nuit à Amed Ila : Bivouac
     
    L’église Abreha Atsbeha est située à 17km de la villette de Wukro. Semi-monolithique, elle fait l’objet d’un important pèlerinage le 14 octobre. Elle mesure 21 m de large, 16m de profondeur et 6m de haut. Composée 13 piliers cruciformes, d’un magnifique plafond sculpté et de belles fresques d’exécution plus récentes. Elle a été tardivement pourvue d’un portique d’inspiration italienne et se distingue par la présence de trois autels dédiés respectivement à la Vierge Marie, à et à St Michael.

  • Jeudi 23/01/2020 : DANAKIL - MEKELE

    Découverte d’une partie de la dépression du Danakil, le lac Assalé avec ses mines de sel ainsi que le fabuleux et sulfureux site du Dallol !
     
    Nuitée au Planet Hotel
     
    L’exploitation des mines de sel du Lac Assalé (ou Karoum) fit la richesse du royaume de la reine de Saba. Le sel, exporté vers le monde entier, était la seule option pour conserver les denrées périssables. Ces mines sont aujourd’hui toujours exploitées par les populations Afar qui convoient les plaques de sel vers Mekele et les hauts plateaux à dos de dromadaires.
     
    Dans la zone du Dallol, on peut observer des concrétions de soufre, de sel et d'autres minéraux qui affleurent dans les sources chaudes. L'origine des édifices minéraux est multiple. La forte acidité et la forte salinité font resurgir des concrétions dues à la forte présence de chlorure de magnésium, de soufre, de potasse et de saumure liquide qui, cristallisés, créent les différentes concrétions du site.
     
    Ensuite, remontée à Mekele, capitale du Tigré.
    Repas de midi. Installation à l’hôtel.  
    Balade en ville, visite le marché local, dégustation de jus de fruits exceptionnels !  Repas du soir à l’hôtel.
     

  • Vendredi 24/01/2020 : MEKELE - LALIBELA

    Aujourd’hui, c’est une longue journée de route qui nous mène de Mekele à Lalibela. Les paysages sont magnifiques, la route sillonne les montagnes escarpées. Chaque espace est cultivé quasi manuellement par la population !
     
    Le sanctuaire de Roha, ancien nom de la ville de Lalibela est construit sur le flanc des monts Lasta. Lalibela fût fondée par la dynastie Zagoué (1137–1270). Lalibela offre un des plus beaux ensembles d’églises monolithes au monde. Installation tardive à l’hôtel. Repas du soir.
     
    Nuitée au Sora Lodge 3***
     
    Lalibela : point d’orgue de votre voyage.
    Au cœur de l’Ethiopie, dans une région montagneuse située à 645 km d’Addis-Abeba, onze églises médiévales monolithiques ont été creusées dans la roche. Leur construction est attribuée au roi Lalibela qui, au 12ème siècle, entreprit de construire une « Nouvelle Jérusalem » après que les conquêtes musulmanes eurent mis un terme aux pèlerinages chrétiens en Terre Sainte. Lalibela connut un grand épanouissement après la chute de l’empire d’Aksoum.  La construction de ces onze églises, taillées dans la masse du tuf, dont certaines sont entièrement monolithiques, furent édifiées du toit vers la base, à l’inverse des constructions classiques. Les bâtisseurs de ces édifices exceptionnels, tous différents les uns des autres, ont reproduit tous les détails architecturaux des églises d’Orient.  Le site de Lalibela reproduit les lieux saints de Jérusalem, reliés par un système de galeries et de souterrains, répartis de part et d’autre d’un cours d’eau baptisé Jourdain.  Ce travail de titan a ensuite été complété par un vaste système de fossés de drainage, de tranchées et de passages pour les processions avec, parfois, des ouvertures vers des grottes d’ermites ou des catacombes. 
     

  • Samedi 25/01/2020 : LALIBELA

    Le matin visite des Eglises du groupe Nord à l’exception de Beta Ghiorghis. L’après-midi, dans la montagne environnante, visite de la très belle Asheton Maryam ou de Naakuto Laab, si vous ne voulez pas marcher.
     
    Nuitée au Sora Lodge 3***
     
    Au nord « du fleuve du Jourdain » : Beta Medhani Alem (la maison du Sauveur du monde), Beta Mariam (la maison de Marie), Beta Maskal (la maison des Croix), Beta Denagel (la maison des vierges), Beta Golgotha Mikael
     
    Non loin de la ville, un site étonnant mérite votre déplacement… L’Eglise d’Asheton Maryam culmine à 3.000m, et surplombe Lalibela. Suite à 8km en véhicule, il vous faudra marcher 45min pour atteindre l’édifice et son panorama à près de 360° !
    Si vous ne voulez pas marcher, visite de l’église Naakuto Laab, une petite grotte taillée, en partie effondrée, marque l’emplacement d’une ancienne église dédiée à saint Michel. Accessible par un petit tunnel creusé dans le tuf, l’église, dégagée sur trois côtés seulement, apparaît nichée dans la roche de couleur grise. Sans doute débutée sous le règne de Lalibela, l’église a été achevée par le successeur de Lalibela, Naakuto Lab. A gauche du monument, une terrasse naturelle offre un magnifique panorama circulaire.
     
     

  • Dimanche 26/01/2020 : LALIBELA

    Route vers le site de Yemrehana Krestos à 1h de route de Lalibela.
    Après-midi, visite des Eglises du groupe Sud et de Beta Ghiorghis
     
    Nuitée au Sora Lodge 3***
     
    Visite de Yemrehanna Krestos : L’église de Yemrehana Krestos située à 42 km de Lalibela, est une église rupestre construite entre le 11ème et le 12ème siècle par le roi Saint Yemrehana Krestos, le prédécesseur du roi Lalibela. C’est la plus belle église-monastère des environs de Lalibela, elle serait plus ancienne de 80 ans que celles de la ville de Lalibela, un véritable chef-d’œuvre et joyau de l’art médiéval Éthiopien. On y accède par un chemin fait de longues marches et d’escaliers. Elle est bâtie en bois et en pierre sous une grotte. Dans le fond de cette grotte, plus de 5000 squelettes humains sont allongés sans couverture depuis plus de 700 années. D’après des prêtres, ils sont supposés être des squelettes de pèlerins venu de la Syrie, de l'Egypte et de l’Éthiopie. L'arrière de l'église abrite aussi le tombeau du roi Saint Yemrehana Krestos. L'église est une œuvre d'une grande élégance avec une architecture de style Aksoumite. L'intérieur du sanctuaire est richement décoré : des piliers et plafond dans le couloir avec différents motifs et peintures avec la représentation d'animaux comme l'éléphant et le lion, surmonté d'une coupole sanctuaire.
     
    Au sud du fleuve Jourdain : Beta Amanuel (la maison d’Emmanuel), Beta Mercorius, Beta Abba Libanos (la maison du père Libanos), Beta Gabriel Rafael et Beta Lehem.
     
    La onzième église, l’emblématique Beta Ghiorghis (la maison de saint Georges), est séparée des autres, auxquelles elle est cependant reliée par un système de tranchées.
  • Lundi 27/01/2020 : LALIBELA – ADDIS ABEBA

    Le matin, visite des boutiques de Lalibela avant votre envol pour Addis Abeba par ET 126, décollage à 10h et arrivée à 11h). Accueil et visite d’Addis Abeba. Transfert à l’hôtel (chambre de courtoisie). Repas d’adieu avant votre transfert à l’aéroport. Envol vers Bruxelles à 00H10 (28/01/2020)
     
    Addis Abeba fut fondée à la fin du 19ème siècle, lorsque la reine Taitu, épouse du roi Ménélik, aperçut une verte vallée depuis son palais au sommet de la colline d’Entoto ; Addis Abeba signifie « Nouvelle Fleur » dans la langue officielle de l’Éthiopie, l’amharique.
     
    Brève visite d’Addis-Abeba : Musée National (où se trouve Lucy – humanoïde datant de 3,4 millions d’année), Musée ethnographique dans l’ancien palais du Négus Hailé Sélassié (aujourd’hui situé au cœur de l’université), conduite jusqu’au point de vue de la colline d’Entoto qui surplombe Addis, et où se trouve le musée du roi Ménélik (autrefois son ancien palais).

  • Mardi 28/01/2020 : BRUXELLES

    Arrivée à Bruxelles à 05h10 le matin.
     

Prix par personne :

COMPLET

En chambre double > 3395

Supplément single> 395€
 

Le prix comprend 
  • Les vols internationaux et vols intérieurs Ethiopian Airlines
  • Les taxes d’aéroport et supplément fuel connus à ce jour (15/07/2019)
  • Le Logement dans les hôtels mentionnés ou similaires
  • Pension complète
  • Les boissons non alcoolisées durant les repas et l’eau durant les excursions
  • Toutes les activités mentionnées au programme
  • L’assistance d’un guide francophone local
  • Le transport minibus et l’assistance de notre correspondant local.
  • L’accompagnement Voyages Copine au départ de Bruxelles


Ce prix ne comprend pas 
 
  • Les frais de visas 
  • Les vaccins 
  • Les boissons non spécifiées 
  • Les dépenses personnelles
  • Les pourboires
  • Les éventuelles augmentations de taxes locales.
  • Les assurances voyages, annulation et assistance
 
Formalités 
Passeport international valable 6 mois après le retour. Voir informations.

Assurance
Aucune assurance n’est incluse dans le prix. Etre bien assurés est important.
Pour ce type de voyage « en dehors des sentiers battus », nous demandons que tous les participants soient couverts en assistance. 
Si vous ne souscrivez pas à la formule proposée, merci de nous transmettre la copie de votre contrat d’assurance ou une attestation de votre assureur mentionnant la compagnie, la validité, la couverture territoriale et le numéro d’urgence en cas de problème.

Conditions d'annulation individuelle
Si annulation jusqu'à 61 jours avant le départ, les frais par personne seront de 100€
Du 60ème au 45ème jour avant le départ : 30% du montant total
Du 44ème au 30ème jour avant le départ : 50% du montant total
Du 29ème au 15ème jour avant le départ : 75% du montant total
Du 14ème jour au jour de départ : 100% du montant total
 
 
Voir nos conditions générales Assurances.

Supplément chambre individuelle > 395€