Responsive menu

Les plus beaux jardins au coeur de l'Angleterre - Oxfordshire

  Circuits, Culturel Retour à la liste

Avis sur le voyage

Cette année, le très attendu voyage « Jardins & Loisirs » vous emmène début juillet dans l’Oxfordshire. D’année en année, nous profitons des contacts privilégiés de Luc Noël pour vous ouvrir les portes de jardins privés…
En savoir plus

Les plus beaux jardins au coeur de l'Angleterre - Oxfordshire

Cette année, le très attendu voyage « Jardins & Loisirs » vous emmène début juillet dans l’Oxfordshire. D’année en année, nous profitons des contacts privilégiés de Luc Noël pour vous ouvrir les portes de jardins privés. Vous pourrez admirer les espaces aménagés par les propriétaires eux-mêmes et partager leur passion du jardin. Ne tardez pas à vous inscrire, les places sont limitées et les amateurs nombreux.
Fermer
En savoir plus

Du 1 au 6 juillet 2018.


Luc Noël vous propose cette année de découvrir le charme de nombreux domaines somptueux dont beaucoup de propriétés privées.

Les plus beaux jardins de l’Oxfordshire

Il faut pousser un joli portail de bois patiné par le temps. Le regard perçoit alors le cottage au toit de fines tuiles, croulant sous les rosiers grimpants et les clématites. Au centre du jardin, la pelouse aux brins d’une grande finesse présente bien sûr les rayures impeccablement tracées par les rouleaux de la tondeuse. Tout autour, les plates-bandes aux contours arrondis débordent de floraisons aux volumes et couleurs savamment agencées. Caricaturale, la carte postale ? Pas du tout. Outre-Manche, les jardins sont d’une grande qualité. Au point qu’ils influencent notre jardinage par le biais de toutes les publications qui leur sont consacrées.
 
De beaux jardins, il en existe des centaines Outre-Manche. Chaque comté permet de nombreuses visites. Petits jardins de cottage, pépinières de charme, parcs entourant des manoirs ayant défié les siècles, tout l’éventail des destinations est présent dans la région d’Oxford que nous explorerons jour après jour. Les jardins privés constituent une large part du programme.
 
Des propriétaires ont accepté de nous ouvrir les portes de leurs jardins et d'accueillir personnellement notre groupe. Par rapport aux grands domaines touristiques qui sont surtout des jardins-musées, nous pourrons ainsi découvrir des espaces d'aujourd'hui de tout premier plan, toujours en train de s'améliorer avec de nouvelles plantations, des aménagements et des objets de décoration. La visite de ces jardins en compagnie des propriétaires qui nous partagent leur travail, leurs déboires, leurs joies et surtout leur enthousiasme constitue un moment fort du voyage. 

En compagnie de Luc Noël

luc noël RTBF jardins et loisirs

Le présentateur de l’émission « Jardins & loisirs » sera votre guide. Luc Noël qui sillonne la Grande-Bretagne depuis de longues années à la découverte des jardins, a soigneusement sélectionné toutes les destinations composant le programme du voyage. Non seulement Luc pourra vous faire découvrir des facettes insoupçonnées de ces espaces ou vous présenter leurs propriétaires ou jardiniers en chef mais il vous permettra aussi de vivre intensément chaque visite grâce à une série de petites conférences d’introduction. Elles vous emmèneront également à la découverte de toutes les facettes du monde du jardinage en Angleterre.

Le charme des jardins privés

De nombreux propriétaires privés ont accepté de nous ouvrir les portes de leurs jardins et d'accueillir personnellement notre groupe. Par rapport aux grandes propriétés touristiques qui sont surtout des jardins-musées, nous pourrons ainsi découvrir des espaces d'aujourd'hui de tout premier plan, toujours en train de s'améliorer avec de nouvelles plantations, des aménagements et des objets de décoration. La visite de ces jardins en compagnie des propriétaires qui nous partagent leur travail, leurs déboires, leurs joies et surtout leur enthousiasme constitue un moment fort du voyage.

L’autocar-jardin

La plupart des jardins que nous visiterons comportent un espace de pépinière. Aussi, les tentations seront légion. Toutes les plantes « coup-de-cœur » seront les bienvenues. Des caisses en plastique et de l’espace dans les soutes de l’autocar seront disponibles pour transporter les vivaces, les rosiers et même les arbustes dans les meilleures conditions.
 

Programme

  • Dimanche 1er juillet

    Départ de Bruxelles/Kraainem (parking du Métro) en début de matinée vers Calais. Traversée de la Manche par Shuttle et arrivée à Folkestone où la rencontre avec votre guide est prévue.
     
    Penshurst Place and Gardens
     
    Pour débuter notre voyage, Penshurst Place constitue une magnifique introduction aux jardins de l’Angleterre, intimement liés à l’Histoire et au patrimoine.
     
    En 1519, le roi Henry VIII vint visiter cette propriété du duc de Buckingham qui le reçut avec magnificence, dépensant l’équivalent d’un million de livres sterling d’aujourd’hui. Mais Henry VIII qui craignait les conspirations soupçonnait le duc de convoiter le trône. Il le fit donc accuser de trahison et décapiter, d’appropriant la demeure du 13e siècle.
    Le roi Edward VI, fils d’Henry VIII, hérita Penshurst Place mais céda le domaine à un courtisan de son père, William Sidney. Depuis plus de 460 ans, cette propriété, parmi les plus anciennes en Angleterre, est aux mains de la même famille.
     
    Au fil des siècles, sous différents titres de noblesse, les Sidney ont restauré, agrandi, transformé la vieille demeure. Quand il a hérité de Penshurst Place en 1945, William Sidney – qui portait le même prénom que son illustre aïeul – s’est trouvé face à un désastre. La demeure avait été endommagée par la chute de trois bombes volantes. Pour financer les réparations, il a fallu ouvrir la propriété au public et lui donner une vocation touristique.
     
    Depuis 1991, Philip Sidney, 2e Vicomte de l’Isle, poursuit le travail de son père, entouré de ses deux enfants. Le domaine qui s’embellit toujours figure parmi les grandes destinations familiales pour une visite d’un jour avec le château, le parc de 19 ha, le restaurant, la plaine de jeux, les pelouses à pique-nique… Le domaine accueille aussi des mariages et des événements.
     
    Nous parcourrons les jardins formels, aménagés en chambres de verdure. Elles sont séparées par d’interminables haies d’ifs. Dans une parcelle, les parterres représentent l’Union Jack, le drapeau britannique. La longue plate-bande de pivoines qui s’étire sur 90 mètres sera toujours fleurie.
     
    Déjeuner en cours de route et continuation de notre route vers Oxford.
     
    Installation à l’hôtel Holiday Inn, Oxford.
    Dîner et logement.
     

  • Lundi 2 juillet

    Après le petit-déjeuner, nous prendrons la route vers l’Ouest pour quelques visites exceptionnelles.
     
    Friars Court
     
    Voici un siècle que la famille Willmer s’est installée à Friars Court pour exploiter la ferme et valoriser ce site à la longue histoire. La plus ancienne mention d’une occupation des lieux remonte à 1149. À cette époque, les moines soldats de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem y avaient établi un petit hôpital où les voyageurs pouvaient trouver le repos et la protection. Les bâtiments se sont développés jusqu’à la dissolution des monastères par Henry VIII à partir de 1538. Par la suite, Friars Court, au fil d’une succession de propriétaires, s’est transformé pour prendre l’allure d’un petit manoir de campagne.
    C’est maintenant Charles Willmer qui est à la tête de l’exploitation agricole où son grand-père Richard s’est installé en 2017. Il améliore toujours les jardins maintenant ouverts aux visiteurs.
     
    La grande particularité de la maison est le fait qu’elle fut entourée de douves, creusées il y a cinq siècles et subsistant partiellement aujourd’hui. Elles n’avaient pas une fonction défensive vis-à-vis de rôdeurs. L’objectif était de maintenir le bétail à l’écart des potagers. Les fossés permettaient aussi l’élevage de carpes. C’est au sein des douves que les jardins actuels se sont développés avec la plantation d’arbres particuliers et la création de chambres de verdure. L’une renferme des roses. Nous visiterons aussi le petit potager avec ses parterres surélevés et sa serre victorienne en bois. Le cadre est utilisé pour la célébration de mariages. Friars Court bénéficie en effet de l’homologation officielle pour abriter les échanges de consentements.
     
    Déjeuner en cours de route.

    Buscot Park
     
    Terminé en 1783, le manoir fut construit dans le style italien inspiré par l’architecture de la renaissance, en vogue à l’époque. Après avoir connu différents propriétaires, le domaine fut acheté en 1889 par Alexander Henderson qui reçut le titre de 1er Lord Faringdon. Cet homme d’affaires fortuné agrandit considérablement la maison et confia au grand paysagiste Harold Peto le soin d’aménager un jardin d’eau à l’italienne. Il constitua également une large collection de peintures d’inspiration catholique, dont des toiles de Rembrandt, Rubens, Van Dyck, Murillo. Son petit-fils qui hérita le domaine poursuivit les acquisitions d’art. En 1956, le domaine fut cédé au National Trust, l’organisme qui reçoit des propriétés en leg, les conserve et les ouvre au public. La famille a toutefois conservé le droit d’habiter les lieux. L’actuel Lord Faringdon, l’arrière-petit-fils du fondateur, s’est retiré dans une nouvelle maison construite dans le domaine afin de permettre à son fils aîné James de s’installer avec sa famille dans le manoir. La collection d’art qui est maintenant gérée par une fondation est toujours agrandie par de nouvelles acquisitions d’art moderne effectuées par la famille.
     
    La promenade dans les jardins nous mènera dans une chambre de verdure entourée de haies où des rosiers sur tiges encadrent l’allée. L’ancien potager emmuré est devenu un jardin des quatre-saisons fleuri dès le printemps par les bulbes. En juillet, les vivaces du grand mixed-border sont à leur apogée. La partie la plus intéressante est le jardin d’eau à l’italienne dessiné par Harold Peto (1854-1933). Ce paysagiste qui inscrivit son travail dans le mouvement Arts and Crafts a signé de belles réalisations où les influences de ses nombreux voyages de par le monde sont visibles. Outre son approche architecturale, Harold Peto avait aussi une approche horticole. Parmi ses réalisations sur la Côte d’Azur, il a été appelé en 1905 à Saint-Jean-Cap-Ferrat par le roi Léopold II qui aménageait la propriété Les Cèdres. Harold Peto y a dessiné le miroir d’eau et l’allée d’eau.
     
    Les jardins du petit village de Hannington
     
    Au sommet d’une colline offrant une vue exceptionnelle sur la campagne protégée environnante ainsi que sur la vallée de la Tamise, Hannington est un petit village rural de caractère. Autour de l’église du 12e siècle, beaucoup de maisons sont anciennes, bâties pour les plus vieilles aux 17e et 18e siècles. Au gré de notre promenade, nous serons accueillis par cinq propriétaires qui ont exceptionnellement accepté de nous ouvrir les portes de leurs jardins. Nous visiterons notamment Butler’s Cottage (1740), à l’atmosphère typique des petits jardins anglais, ainsi que York House, la maison la plus ancienne, avec son jardin en terrasses où nous découvrirons un potager, une pièce d‘eau, une bordure fleurie et des ruches.
     
    En fin d’après-midi, retour à l’hôtel pour le dîner et la nuitée.

  • Mardi 3 juillet

    Petit déjeuner à l’hôtel et départ pour la visite de deux propriétés grandioses.

    À la rencontre de Winston Churchill
     
    En janvier dernier, la sortie du film « Les Heures sombres » (Darkest Hour) a bénéficié d’une large attention des médias. L’acteur Gary Oldman a réalisé une performance digne des Oscars pour incarner Winston Churchill durant les premiers jours de l’invasion allemande en mai 1940. Après que cette personnalité exceptionnelle ait été tant évoquée durant le début de cette année, nous ne pouvions ignorer à la fois le lieu de naissance et la tombe de Winston Churchill.
     
    Le village de Bladon
     
    C’est dans le petit cimetière qui entoure l’église du village de Bladon que sont enterrés Winston Churchill et son épouse. La tombe est tout en simplicité. Quel contraste par rapport à la grandeur de monuments funéraires érigés pour d’autres figures historiques du XXe siècle.
     
    Blenheim Palace
     
    Construite entre 1705 et 1722, Blenheim est la seule résidence monumentale de campagne à bénéficier du titre de « palais » alors qu’il ne s’agit pas d’une demeure royale.
    Présent de la nation au duc de Marlborough en reconnaissance de ses victoires militaires contre la France, cet immense monument de style baroque se révéla un cadeau empoisonné tant les budgets furent dépassés et tant les choix architecturaux furent la cause de profondes divergences. C’est à Blenheim que naquit Winston Churchill en 1874. Il était le petit-fils du septième duc de Malborough.
    Propriété privée et lieu de résidence de James Spencer-Churchill, 12e duc de Malborough, Blenheim est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. La vocation touristique du site permet de financer une restauration continue des lieux.
    Nous visiterons l’exposition consacrée à Winston Churchill et la chambre où il est né. Nous découvrirons le vaste parc caractéristique de style paysager anglais dessiné en grande partie par le paysagiste Capability Brown. Le pont enjambant le lac est bien connu pour figurer dans nombre d’ouvrages sur les jardins anglais. Il a aussi servi de décor pour des films, notamment pour le célèbre Barry Lyndon de Stanley Kubrick.
     
    Déjeuner en cours de route.
     
    Broughton Grange
     
    Propriété de la famille Morell pendant 200 ans, le domaine de Broughton Grange qui s’étend sur 140 ha a été acheté en 1992 par Stephen Hester, un dirigeant de banque et compagnie d’assurance dont les faramineux émoluments annuels défraient la chronique. Il a entrepris de restaurer les jardins qui entourent le manoir. Créés à l’époque victorienne, ils étaient dans un grand état de délabrement. On découvre un knot garden où les haies basses dessinent des figures géométriques. Les traditionnelles longues plates-bandes de vivaces sont bien sûr présentes. Un espace en terrasse est rythmé par des ifs taillés en topiaires. Autour d’une pièce d’eau circulaire, le sunken garden rassemble des plantes d’ombre.
     
    Broughton Grange est maintenant surtout connu pour le nouveau jardin créé à l’occasion du millenium. Tom Stuart-Smith, un paysagiste de tout premier plan qui a remporté de nombreuses médailles d’or au Chelsea Flower Show pour ses créations, a été chargé de concevoir un nouvel aménagement. Il a dessiné trois zones en terrasses qui forment de puissants contrastes : une pièce d’eau, une zone naturelle riche de graminées et un étonnant parterre géant où les haies basses reproduisent la forme des cellules microscopiques des feuilles du chêne, du hêtre et du frêne, trois arbres présents dans le parc. Grâce à la plantation de 5 000 tulipes, le parterre est riche de couleurs dès le mois d’avril. Ensuite, les espaces de culture sont occupés par des plantes à floraison estivale. Cette création est prolongée par une superbe vue sur le paysage campagnard.
     
    Avec aussi la plantation progressive d’un arboretum qui s’étendra sur 32 ha, Broughton Grange figure parmi les rares jardins contemporains bénéficiant d’importants moyens financiers pour perpétuer au 21e siècle l’esprit de création qui a fait naître tant de grands jardins à la fin du 19e siècle et au tout début du 20e siècle.
     
    En fin d’après-midi, retour à l’hôtel pour le dîner et la nuitée.

  • Mercredi 4 juillet

    Après votre petit-déjeuner, départ vers le sud d’Oxford pour la visite de jardins privés.
     
    Waterperry Gardens
     
    En 1932, Miss Béatrix Havergal créa une école d’horticulture pour jeunes filles à deux pas de la ville d’Oxford. Dans cet établissement privé, elle forma des générations de jardinières à toutes les facettes de l’art des jardins. Des serres au verger, le site de 3,2 ha comportait l’ensemble des parcelles pouvant être présentes dans une belle propriété. L’école était renommée pour ses mixed borders au large choix de plantes vivaces.
     
    Quand Miss Havergal prit sa retraite en 1971, les Waterperry Gardens furent rachetés par The School of Economic Science, un mouvement mondial qui dispense des cours de philosophie inspirés de l’hindouisme. Le site est occupé pour des sessions. Mais les nouveaux propriétaires ont conservé la vocation horticole du domaine. Les différents jardins sont maintenus en un bel état et des formations pratiques sont toujours proposées. Une pépinière, une boutique de souvenirs, un salon de thé sont aussi accessibles.
     
    The Paddocks
    Jardin privé

    Pamela et Edwin Rye nous ouvriront les portes de leur petit jardin privé. Edwin est bien connu dans la région. En 2002, il a remporté le titre de « Jardinier de l’année de la BBC ». Réunis sur un seul site, les finalistes du concours télévisé devaient réaliser un jardin en trois jours et demi. C’est Edwin qui a emporté le premier prix avec un espace blanc abrité sous une tonnelle et baptisé « The Magic of the Moonlight ». Ce jardin a été transporté à l’arrière de la maison et figure parmi les ambiances à découvrir au fil des étroits sentiers. Le jardin est particulièrement dense de plantes. Septante variétés de rosiers de David Austin sont présentes. Mais la plus belle facette du jardin est la collection de delphiniums géants. Toutes les variétés sont issues de la pépinière spécialisée Blackmore et Langdon, une maison centenaire qui a obtenu quantité de médailles d’or au Chelsea Flower Show à Londres. Leur petit jardin, Pamela et Edwin ont eu l’honneur de le partager avec les téléspectateurs en 2011, présenté par le célèbre Alan Tichmarch dans son émission « Love your Garden ».
     
    Déjeuner en cours de route.
     
    Cedar House
    Jardin privé
     
    À proximité de The Paddocks, nous visiterons également le jardin de Sarah Nicolson. À flanc de colline, le gazon en pente mène à un étang de baignade naturel avec son espace de lagunage. En juin, le sol calcaire permet la floraison d’orchidées sauvages. Les parterres rassemblent un bel éventail d’arbustes et plantes vivaces. Autour de la maison, Sarah dispose quantité de plantes gélives en pots dont des fuchsias.
     
    En fin d’après-midi, retour à l’hôtel pour le dîner et la nuitée.

  • Jeudi 5 juillet

    Après le petit-déjeuner, vous partirez pour une journée où l’histoire et la culture rencontre la passion des jardins.
     
    Lime Close
    Jardin privé
     
    Marie-Christine de Laubarède est paysagiste. Depuis plus de 20 ans, elle crée des jardins à Londres, dans la campagne anglaise et également en France. Nous visiterons son jardin privé développé autour d’une bâtisse du 16e siècle. Dendrologue passionnée, elle parcourt le monde et beaucoup des arbres qui s’élèvent dans la propriété d’1,6 ha ont été obtenus à partir de graines. Le jardin d’aromatiques a été dessiné par Rosemary Verey, la créatrice du célèbre jardin Barnsley House au magnifique potager, décédée en 2001. Les parterres présentent arbustes, vivaces et bulbes, sans oublier des espaces d’ombre. Dans le cottage garden, pas moins de 100 variétés d’iris barbus ont été rassemblées.
     
    Green & Gorgeous

    Il aurait été dommage de ne pas découvrir cette belle démarche horticole. En 2008, Rachel Siegfried, une jardinière passionnée par les fleurs à couper, a eu l’idée de cultiver localement des plantes à bouquets. Alors que les fleuristes vendent dans leurs boutiques des corolles venues en avion de Colombie, du Kenya, d’Équateur où les plantes sont cultivées avec une abondance de pesticides, sans les mêmes conditions de préservation de l’environnement et de la santé des travailleurs, il est parfaitement possible d’obtenir en pleine terre une belle gamme de fleurs. Nous visiterons les parcelles de culture qui permettent aussi des cours de production de fleurs à couper. La petite horticulture a beaucoup de charme, avec un sens de la décoration dans le style « Country Life », ses potagers et parterres d’aromatiques sans oublier la présence de belles poules.
     
    Déjeuner en cours de route.
     
    Oxford Botanic Gardens
     
    Au cœur de la ville, le Jardin botanique de l’Université d’Oxford est le plus ancien espace de ce type de toute la Grande-Bretagne. Fondé en 1621, il fêtera bientôt ses 400 ans. Toujours utilisé pour les cours, le jardin a un objectif pédagogique. Il contribue aussi à la conservation de plantes rares. Outre les espaces de collections, le jardin comporte aussi des parties ornementales avec une rocaille, un jardin aquatique, des parterres de vivaces. Les serres sont aussi ouvertes aux visiteurs. Elles permettent un voyage dans l’exotisme de la végétation de par le monde.
     
    Visite d’Oxford et temps libre pour le shopping
     
    Oxford est avant tout connue pour son université, fondée au 12e siècle, la plus ancienne du monde anglo-saxon. Elle est fréquentée par 33 000 étudiants répartis en 38 collèges et 6 fondations religieuses. Tous ces bâtiments, essentiellement de style gothique, confèrent un cachet particulier à la vieille ville, surnommée « la cité des clochers rêveurs ».
    Outre la promenade au gré des rues anciennes, cette fin d’après-midi permettra aussi la visite des boutiques de charme pour les cadeaux typiquement anglais.
     
    En fin d’après-midi, retour à l’hôtel pour le dîner et la nutiée.

  • Vendredi 6 juillet

    Après le petit déjeuner, check out et départ avec les valises.
    Route en direction de la Manche, à travers le Kent.
     
    Déjeuner en cours de route.
     
    Avant de regagner la Belgique, nous vous avons réservé une dernière visite.
     
    Timber Gardens
    Jardin privé
     
    Une dernière visite nous offrira dans le Kent toute la quintessence du jardin anglais. Mrs Sue Robinson a accepté de nous accueillir dans sa propriété de 2 ha, entourée d’arbres centenaires. Une telle surface permet d’offrir une place à la vie sauvage avec un pré fleuri riche d’une large diversité de plantes indigènes. Le verger de noisetiers superbement taillés permet une bonne production de noisettes. Dans les plates-bandes de vivaces, Sue qui pratique depuis longtemps l’art floral a progressivement amélioré les combinaisons de couleurs. Remarquablement entretenu, le jardin multiplie les points de vue avec son bassin surélevé, ses parterres ceinturés de haies basses, ses sculptures, ses piliers de briques. Le secret de la luxuriance végétale ? Un apport généreux de compost au fil des ans.
     
    Votre guide vous quittera à Folkestone avant l’embarquement sur le Shuttle pour la traversée de la Manche par le tunnel. Le retour est prévu à Bruxelles/Kraainem vers 22h00.

Prix par personne :

En chambre double > 1565

Supplément single> 285€
 

Ce prix comprend
  • Le transport en bus A/R au départ de Bruxelles (Kraainem - parking métro) 
  • 5 nuits en demi-pension à l’hôtel « Holiday Inn Oxford » 4*
  • Les déjeuners du premier jour au sixième jour
  • Les visites et entrées comme mentionnées au programme
  • Les services d’un guide accompagnateur francophone spécialisé au départ de Folkestone  
  • L’accompagnement et l’encadrement par Luc Noël
  • Les taxes locales et services, la TVA
 
Ce prix ne comprend pas 
  • Les boissons,
  • Les assurances voyages,
  • Les dépenses personnelles.
  • Tout autre service non mentionné dans « Ce prix comprend »
 
Formalités 
Pour les ressortissants CEE, la carte nationale d’identité valable 3 mois après le retour. Pouvez-vous en envoyer une copie à l’agence avec votre bulletin d’inscription ?

Assurances
Nous vous conseillons de partir bien assurés.
En collaboration avec TOURING, Voyages Copine vous propose une assurance complète Global Protect (assistance personnes, annulation/compensation voyage, rapatriement, bagages).
 
Prix par personne en chambre double : 73€
Prix par personne en chambre single :  87€
 
Conditions d'annulation individuelle
Si annulation jusqu'à 61 jours avant le départ, les frais par personne seront de 100€
Jusqu'à 45 jours avant le départ : Frais retenus : 100€ par personne
De 44 à 31 jours avant le départ :  Frais retenus : 60% du montant total
De 30 à  15 jours avant le départ : Frais retenus : 90% du montant total
De 14 au jour du départ : Frais retenus :100% du montant total
 
 
Voir nos conditions générales Assurances.

Holiday Inn Oxford 4*

 
Situé à 15 minutes en voiture du centre-ville d'Oxford, l'Holiday Inn Oxford propose des chambres modernes avec un mini-réfrigérateur et une télévision par satellite. Vous disposerez d'une piscine et d'un jacuzzi.
Toutes les chambres de l'Holiday Inn Oxford sont modernes et bien équipées. A votre disposition, une salle de bains privative, bain/douche, d’articles de toilettes, d’une télévision avec chaîne à la carte, d’un presse pantalon et d’un téléphone. Le wifi est gratuit et un plateau café/thé est également à votre disposition.  
L’hôtel dispose d’une piscine intérieure, d’un espace fitness et d’un jacuzzi.  

Holiday Inn Oxford 4*
 

Supplément chambre individuelle > 285€