Responsive menu

Rêves cubains

  Circuits, Culturel Retour à la liste

Avis sur le voyage

C’est au cœur de la Caraïbe que Voyages Copine vous emmène. Au rythme de la salsa, vous découvrirez cette île magnifique et surtout son peuple souriant et accueillant …
En savoir plus

Rêves cubains

C’est au cœur de la Caraïbe que Voyages Copine vous emmène. Au rythme de la salsa, vous découvrirez cette île magnifique et surtout son peuple souriant et accueillant. Profitez de tous les moments, de tous les échanges, de toutes les opportunités qui vous seront données pour vous enrichir de l’esprit Cubain, cet esprit qui a permis aux Cubains de traverser les épreuves qui ont été les leurs depuis 50 ans. Un voyage en musique et riche en rencontres ! Fermer
En savoir plus

Du 23 novembre au 3 décembre 2018.


Au centre du plus grand archipel des Caraïbes, Cuba épouse un peu la forme d’un crocodile. Ses centaines de kilomètres de plages ont la couleur de la nacre, ses chaînes de montagnes se teintent du vert olive des forêts tropicales, et ses villes se parent encore d’une architecture hispano-coloniale que le temps a à peine altérée. Le passé colonial a laissé ses marques remarquables dans la vieille Havane, mais aussi à Cienfuegos et Trinidad.
 
Mais Cuba aujourd'hui, c'est encore une économie de survie. Cuba est un « Eldorado socialiste », diront certains. Eldorado pour les touristes, mais pas pour le peuple. Le régime, sorte de « dictature de velours », empêche les Cubains d’être réellement libres, et la jeunesse, qui n’a pas connu la révolution, regarde toujours vers d’autres horizons. En Avril 2018, des élections présidentielles auront lieu. Après 60 ans de « règne » des frères Castro, tous aspirent à plus de liberté, à une vie meilleure.

Les points forts :
 
  •  Départ de Namur – vol direct au départ d’Amsterdam
  • Hotels Cat I et Casas Particulares
  • Dîner musical au Café Taberna à la Havane
  • Dîner à la Casa Don Tomas à Vinales
  • Une initiation à la danse cubaine à Trinidad
  • Dîner langouste à Trinidad
  • Soirée au Habana Café
  • Séjour plage à Cayo Santa Maria (îlot)
  • Accompagnement Voyages Copine


 

Formalités
Passeport en cours de validité (valable au moins 6 mois après la date de retour).
La carte touristique (visa) est délivrée par nos soins et coute 25 €. Elle vous sera remise au départ par votre accompagnatrice.
 
Santé
Aucun vaccin n'est obligatoire. Le traitement antipaludéen n'est pas nécessaire. Il faut éviter de boire de l'eau du robinet non bouillie. Eviter également de manger des produits surgelés chez l'habitant, la chaîne du froid n'étant pas toujours respectée. Mis à part cela, on peut absorber sans crainte tous fruits et légumes.
 
Il est préférable de garder les médicaments dont vous ne pouvez pas vous passer dans vos bagages à mains.
Toutefois, attention aux liquides (ou crème) qui en peuvent pas dépasser 100ml et qui doivent être présentés au contrôle dans un petit sac plastique zippé de max 20x20.
 
Décalage horaire
Décalage -6h.
Quand il est 8h à Cuba, il est 14h à Bruxelles
 
Electricité
Cuba a la particularité de posséder du 110 et du 220 V, des prises américaines et européennes, d'où la nécessité de se munir d'un adaptateur de courant et de fiches de prises américaines
 
Assurance voyages
Attention, depuis le 1er mai 2010, pour se rendre à Cuba, il faut obligatoirement posséder une assurance voyage couvrant les frais médicaux et que tout le groupe soit sur la même police d’assurance assistance.  Elle est donc incluse dans le prix. A votre arrivée à Cuba, vous devez pouvoir présenter une preuve écrite. L’attestation vous sera remise au départ par votre accompagnatrice.
 
Argent – Change - Cartes
Il y a 2 monnaies en circulation à Cuba : le peso cubano (la moneda nacional) et le peso cubano convertible (CUC). - Mi-2016, 1 CUC valait environ 1 €. Prendre en compte cependant la variabilité du taux du CUC et du US$.
- Le peso cubano est divisé en centavos. Au printemps 2015, 1 CUC équivalait à peu près à 25 pesos cubanos. Cette monnaie ne concerne que les Cubains, qui l'utilisent pour acheter leur nourriture au marché, payer leur logement à l'État... Le reste (restaurant pour touristes, carburant, hôtels...) se paie en pesos convertibles, CUC (prononcez « kouk »), que l'on soit cubain ou étranger. Si vous souhaitez faire de menus achats, il vous suffit de changer vos CUC dans une banque ou une Cadeca (casa de cambio, bureau de change).  Dans certaines situations (comme au marché), on peut aussi vous rendre la monnaie en pesos cubanos. En revanche, dans le sens inverse (pour changer vos pesos cubanos en CUC), seules les Cadeca effectuent l’opération.
- Le peso convertible a été indexé sur le dollar US en 2011. Pour un touriste, tout est à vendre en pesos convertibles (CUC ; surnom populaire : chavito). C’est donc l’unique monnaie que vous utiliserez, au point que vous pourrez voyager à Cuba sans jamais voir ni toucher un peso cubain. Attention au symbole « $ » affiché dans la rue : c’est souvent le même pour les pesos cubanos que pour les pesos convertibles. Ne payez pas une glace à 2 pesos cubains avec 2 pesos convertibles, qui représentent une cinquantaine de pesos cubains ! Il est toutefois intéressant d’avoir toujours quelques pesos cubains pour pouvoir acheter des petites marchandises (dans les magasins populaires, casser la croûte à moindres frais ou laisser un pourboire).

Banques et bureaux de change
Le dollar américain n’est plus une monnaie avec laquelle on peut payer à Cuba. De plus, il est fortement taxé au change. Le change se fait à l’arrivée contre des pesos convertibles (même taux qu’en ville). L’euro est aussi accepté pour les dépenses courantes dans les hôtels de Varadero et dans toutes les grandes zones touristiques. Il est cependant beaucoup plus avantageux de changer les euros contre des pesos convertibles (CUC) dans les banques (ou les grands hôtels), car le taux appliqué pour le paiement en euros est toujours très défavorable.
On change les euros dans les grandes banques nationales, qui sont généralement ouvertes du lundi au vendredi de 8h30 à 15h, ou dans les maisons de change Cadeca, qui ont l’avantage de fermer plus tard, d’être ouvertes le samedi et parfois même le dimanche matin. De plus, on fait généralement moins la queue dans les Cadeca. Le passeport est demandé.
Le CUC a cours uniquement en territoire cubain. Ailleurs, il n’a aucune valeur. Évidemment, écoulez vos billets avant de repartir.

Cartes de paiement
La carte Visa est acceptée à Cuba à condition qu’elle n’ait pas été délivrée par une banque américaine. En revanche, la carte MasterCard est beaucoup plus rarement acceptée ; ne pas compter sur ce moyen de paiement ! Attention : mieux vaut emporter un maximum d’argent en espèces (en euros). Hormis les agences de location, les magasins internationaux et quelques restos de La Havane, les cartes de paiement sont rarement acceptées à Cuba, surtout dès que l’on sort des grandes villes !

Pourboires :
Cuba est un pays pauvre et le salaire moyen ne permet pas à une famille de survivre.
Les pourboires sont donc importants et attendus par toute personne qui vous rend un service.
Voici quelques exemples :
Guide 3 CUC par jour et par personne
Chauffeur 2 CUC par jour et par personne
Bagagiste  1CUC par personne
Serveur bar et restaurant 0.5 à 1CUC par service et par personne
Chauffeur des Vieilles Américaines 2 CUC par personne
 
1 CUC = +- 1 EUR

Programme

  • Vendredi 23 novembre : NAMUR – LA HAVANE

    Départ en autocar au départ de Namur vers Paris pour embarquement sur vol Air France à destination de La Havane.
    Décollage à 16h20 et arrivée à 20h45 AF 946.
    Accueil par votre guide et transfert jusqu’à votre hôtel. Installation dans la chambre. Dîner et logement à l’hôtel Panorama 4 *
     
    La Havane : fondée en 1519 par les Espagnols, La Havane est devenue au XVIIe siècle un grand centre de construction navale pour les Caraïbes. Bien qu'elle soit aujourd'hui une métropole tentaculaire de deux millions d'habitants, son centre ancien conserve un mélange inestimable de monuments baroques et néoclassiques, ainsi qu'un ensemble homogène de maisons avec des arcades, des balcons, des grilles en fer forgé et des cours intérieures. En pleine restauration, se débattant à grand-peine dans sa misère, mais magnifique et bouillonnante de vie : La Havane. Une cité à l’énergie contagieuse qui ensorcelle toujours. Ce portrait de la ville prend pour point de départ les années 50, avec parfois des regards en arrière sur les premières décennies du siècle. Il s’ouvre sur les années où le peuple construisait des casinos, des hôtels, des night clubs, les années où La Havane devint le terrain de jeu des riches et des célébrités. Les visiteurs, en ces années, se délectaient des rythmes et de la musique qu’ils étaient venus y rencontrer.  Mais les « Habaneros » eux-mêmes, les habitants de La Havane, ont toujours été attentifs aux dernières tendances et ont acquis, il y a longtemps déjà, la réputation d’avoir de l’inventivité et de la vivacité à revendre. Aujourd’hui, La Havane conserve son charme unique qui vient du mélange des cultures qui la composent, de l’exubérance sensuelle des Caraïbes à la recherche toujours alerte des nouvelles modes américaines et européennes.
     
  • Samedi 24 novembre : LA HAVANE

    Petit déjeuner buffet à l’hôtel.

    « La Habana Vieja ». C’est le cœur de la ville, ceint de ses anciens murs, qui a été inscrit au patrimoine culturel de l’humanité par l’Unesco en 1982 et qui constitue le plus grand centre-ville colonial d’Amérique latine. Pendant quatre siècles, les Espagnols ont régné sur Cuba avant que l’île ne conquière son indépendance en 1899 et que les Etats-Unis n’y fassent la loi par le truchement de dictateurs comme Batista. Il est donc logique qu’en matière architecturale, les influences ibéro-andalouses soient omniprésentes. Aujourd’hui la ville est en pleine restauration, tant les besoins sont urgents…

    Découverte à pied de la Vieille Havane Historique ; La Plaza de la Catedral , La Calle Empedrado, La Calle Obispo, l’artère la plus animée de la vieille ville, avec l’hôtel Ambos Mundos (les Deux Mondes), où Hemingway descendait lorsqu’il séjournait dans la capitale cubaine, Le Palacio del Marques de Arcaos, transformé en poste centrale au XIXème siècle, la Plaza de Armas,  le Palacio de los Capitanes Generales (Palais des Capitaines Généraux), qui abrite le musée de la ville, El Templete (le Temple) et son célèbre Ceiba, le Palacio del Segundo Cabo, le Castillo de la Real Fuerza qui abrite un musée maritime, La Plaza San Francisco de Asis , La Plaza Vieja…  Déjeuner dans un restaurant local.
    Visite du Musée du Rhum ou Fundacion Havana Club et dégustation en fin de visite.
    A bord d’une « Vieille Américaine des années 50 », vous effectuerez le tour panoramique de la Ville moderne... Vous découvrirez le charme unique et ludique d’une balade, à la découverte de la partie moderne de la ville et serez dans le même temps « plongés une nouvelle fois dans l’âme de Cuba » … avec son Malécon, le quartier du Velado, la Plaza de la Revolucion, etc
    Retour à l’hôtel. Dîner musical au Café Taberna dans la vieille ville.
    Logement à l’hôtel.

  • Dimanche 25 novembre : LA HAVANE / PINAR DEL RIO / VINALES

    Petit déjeuner buffet à l’hôtel.

    Départ pour la région de Pinar del Rio, le rendez-vous avec le Cuba Authentique, le Cuba de l’écotourisme, du tabac, de paysages naturels exceptionnels, et de premières rencontres avec les paysans cubains…. Dissimulées dans des paysages extraordinaires, les huttes de séchage du tabac constituent en quelque sorte les symboles de la province. Une grande partie de la paysannerie cultive encore le tabac selon la méthode traditionnelle; si les serres ultramodernes côtoient cependant de plus en plus les huttes à toit de feuilles de palmier, les tracteurs se font rares, et les bœufs sont légion sur ces terres rouges.
     
    Visite d’une fabrique de cigares et Petite dégustation d’un rhum aromatisé avec des baies à la Casa Garay qui produit la « Guayabita del Pinar ». Connue anciennement sous le nom de Casa Garay, depuis 1906, la boisson qui y était élaborée fut enregistrée comme Liqueur Spéciale et prit alors le nom de La Occidental.
     
    Poursuite pour la Vallée de Viñales est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1999. Elle le doit à ses collines particulières et au charmant pueblo du même nom. La Vallée de Viñales constitue l'attraction principale de la province. Ce qui attirera par-dessus tout votre attention, ce sont les « Mogotes », ces montagnes de calcaire qui ont jailli abruptement de cette vallée qui s'étend sur près de 25 km. La formation de ces montagnes s'explique par l'existence, il y a environ 160 millions d'années, d'un plateau dont la partie supérieure se serait effondrée et dont les « Mogotes » en étaient les piliers.
     
    Déjeuner en restaurant.
    Visite du Despalillo (centre d’écôtage) ou préparation du tabac.  Poursuite pour la Finca El Paraiso, la plantation de tabac de Benito, l’un des Guajiro (paysan) qui cultive le tabac et autres fruits et légumes. Visite du séchoir à tabac.
    Arrêt au Mirador Los Jazmines, belvédère d’où vous découvrirez un superbe panorama sur la Vallée des Mogotes.
    Installation pour le logement en Casas Particulares. Dîner à la Casa Don Tomas.
     
    Les « Casas Particulares » sont des logements chez l’habitant. Ils sont sélectionnés et parfois meilleurs que certains hôtels. En général, il y a 2 chambres avec une salle de bain chacune. C’est l’occasion d’une vraie rencontre avec le peuple cubain.

  • Lundi 26 novembre : VINALES / LAS TERRAZAS / LA HAVANE

    Petit déjeuner buffet à l’hôtel.
     
    Découverte du jardin des orchidées (orquideario) : Conçu par Tomas Felipe Camacho, il est le plus important de Cuba avec ses 700 espèces, dont 250 cubaines. On peut y admirer aussi différentes autres plantes (fougères, bégonias, orangers,…). Poursuite pour le village de Las Terrazas au cœur de La Sierra del Rosario et la Réserve de la Biosphère. La nature n’a pas créé à Cuba de hautes montagnes ni de longues rivières. Dans ses forêts ne vivent pas de mammifères ou de plantes impressionnantes, mais on y voit des paysages si pittoresques qu’ils semblent peints à la main.
    Déjeuner à la Casa del Campesino (maison du paysan).

    En après-midi, visite des ruines de la Cafetal Buenavista : ancienne plantation de café créée par un français chassé d’Haïti au début du 19éme siècle. On peut notamment y admirer une impressionnante machine à moudre le café, les anciens baraquements d’esclaves qui sont disséminés dans la nature, l’exposition des artisans du village et la démonstration de leur savoir-faire (peinture, recyclage de papier, tissage, menuisier…), la vie quotidienne des habitants….Non loin de là, la rivière San Juan offre des piscines naturelles creusées par les rapides et vous aurez l’occasion de vous y baigner si vous le désirez.
    Route pour La Havane. Arrivée et installation à l’hôtel Panorama 4*. Dîner et logement à l’hôtel.

  • Mardi 27 novembre : LA HAVANE / CIENFUEGOS / TOPES DE COLLANTES

    Petit déjeuner buffet à l’hôtel.
    Poursuite de notre route en direction de Cienfuegos et arrêt à la Fiesta Campesina. Au cœur d’une ferme cubaine traditionnelle, vous découvrirez la faune locale et où vous pourrez déguster le « Guarapo », le premier jus de la canne à sucre.
    Arrivée à Cienfuegos.

    Cienfuegos, « La Perla del Sur », la perle du sud, qui fut créée par des Français qui y ont laissé leur empreinte. Elle fut également le refuge de pirates et de corsaires. Cienfuegos est le troisième port de Cuba après La Havane et Santiago de Cuba. Cette ville reste l’une des plus charmantes des villes maritimes.
     
    C’est de la terrasse du Palacio del Vallé, que vous découvrirez l’ancien palais ayant appartenu à un noble espagnol excentrique, où l’on retrouve toutes les influences du sud de l’Espagne : Castillane et Mauresque.
    Déjeuner au restaurant.
    Visite de Cienfuegos avec la visite du Théâtre Thomas Terry, construit en 1890 dans le plus pur style espagnol avec des fresques fantaisistes au plafond et où se produisit Caruso et Sarah Bernhardt (fermé jours de représentations), la Place José Marti, gardée par deux lions de marbre où se dresse sa statue, la Cathédrale, avec ses deux tours et ses vitraux français, et arrêt à la Casa de la Cultura Benjamin Duarte où l’on pourra rencontrer des enfants de la communauté.
    Départ pour Topes de Collantes au cœur de la Sierra Escambray. D'une altitude moyenne de 700 m, le massif de l'Escambray bénéficie d'un micro climat frais et humide et d'une luxuriante végétation de bambous, pins et eucalyptus qui lui confèrent des vertus thérapeutiques. Topes de Collantes est une forêt sans animaux dangereux pour l'homme. Sa température oscille entre 16 et 25 ºC, une température idéale pour marcher sans se fatiguer. Les plus courageux pourront affronter des pentes de pins ou de longues marches. Il est impossible d'échapper au regard des perruches qui considèrent le visiteur baigner dans les puits naturels et les chutes d'eau ou simplement rêver.
    Installation à l’hôtel. Dîner et logement à l’hôtel Los Helechos 3*.

  • Mercredi 28 novembre : TOPES DE COLLANTES / PARC DE GUANAYARA / TRINIDAD

    Petit déjeuner buffet à l’hôtel.
    Découverte du Parc de Guanayara au cœur de la Sierra Escambray.
    Transfert dans la « limousine russe », ancien camion de l’armée russe… jusqu'au site. Vous emprunterez le sentier « Centinelas del rio Melodioso ».
    Balade à pied en compagnie d’un guide spécialisé sur la faune et la flore. Cascades, forêts d'eucalyptus, caféiers, fougères arborescentes, bananiers, conifères, véritable paradis pour les amoureux de la nature.
    Marche facile et très variée, le long d'une rivière, jusqu'au saut "El Rocio». Sur le chemin du retour, vous pourrez observer des plantations de café.
    Déjeuner champêtre en cours d’excursion.
    Poursuite pour Trinidad par une route de montagne spectaculaire qui vous offrira une vue panoramique sur la vallée.  Rendez-vous à la Casa Artex, pour une initiation à la danse cubaine.
    Installation chez l’habitant – Logement en « Casas Particulares ». Dîner langouste au restaurant Plaza Mayor, au centre - ville de Trinidad.

    Les « casas particulares » sont des logements chez l’habitant. Ils sont sélectionnés et parfois meilleurs que certains hôtels. En général, il y a 2 chambres avec une salle de bain chacune. C’est l’occasion d’une vraie rencontre avec le peuple cubain.
     
  • Jeudi 29 novembre : TRINIDAD

    Petit déjeuner buffet à l’hôtel.
     
    Trinidad fut fondée en 1514 par Diego Velasquez, et édifiée au cours du XVIIIe siècle sur l'essor de l'industrie sucrière et la canne à sucre - cet or blanc récolté par les esclaves au profit des conquistadores espagnols - avant d'être mise en sommeil par la production de la betterave sucrière d'Europe au milieu du XIXe siècle. Depuis cette époque et la faillite des grandes familles sucrières de la vallée de Los Ingenios, Trinidad semble s'être endormie pendant un demi-siècle, la période révolutionnaire des années soixante ne fit d’ailleurs qu'accentuer cette somnolence. Isolée du reste de l'île pendant près de deux siècles, prise en étau entre la mer et la montagne, la route bitumée qui y conduit n'existe que depuis 1952… Ses riches maisons de maîtres et ses palais endormis témoignent de sa grandeur passée où les aristocrates du sucre investissaient toute leur fortune dans la pierre. Aujourd’hui, Trinidad est encore l’une des villes où les habitants sont parmi les plus « pauvres » de l’île.

    Visite de la ville. (à pied)  La Plaza Mayor et le Palacio Cantero, La Iglesia Parroquial de Santisama Trinidad, l’église à 5 nefs, La Plaza de Jigüe, L’Ermitage de la Popa, La Plaza Santa Ana, Visite de la Casa del Alfarero (artisan potier), le musée artisanal.
    Au détour d'une ruelle pavée se trouve le bar traditionnel « La Canchanchara » où vous pourrez écouter la musique traditionnelle Cubaine tout en dégustant le cocktail à base de rhum, de citron et de miel qui porte le nom de l’établissement.
    Déjeuner en restaurant au cœur de la ville.
    Après-midi libre pour vous permettre de flâner à la découverte des richesses architecturales de la ville, découvrir l’artisanat local sur le marché artisanal.
    Dîner et logement.
  • Vendredi 30 novembre : TRINIDAD / VALLEE DE LOS INGENIOS / SANTA CLARA / CAYO SANTA MARIA

    Petit déjeuner buffet à l’hôtel.
    Poursuite pour la vallée de "Los Ingenios" (à 14 km de Trinidad) et arrêt à La Torre Manaca-Iznaga.
    Intégré au site de la vallée de los Ingenios, ce village abritait à l'époque l'une des plus importantes fabriques de sucre du XIXe siècle. Facilement repérable, sa tour haute de 42,5 m se détache du paysage. Deux légendes sont entretenues pour expliquer la construction de cette tour peu anodine. Mr. Iznaga l'aurait édifiée soit pour suivre depuis là-haut le travail de ses esclaves, soit pour pouvoir surveiller sa femme. Toujours est-il que l'ancienne et superbe propriété des Iznaga, riche famille de planteurs, a accueilli notamment le tournage du feuilleton français Terre indigo. Admirez l'un des derniers moulins à cannes à sucre (tapiche) dans le jardin derrière.
    Continuation en direction de Santa Clara, la ville devenue un sanctuaire réservé à la célébration du « Che ».

    Santa Clara : C’est ici que se déroula l'un des épisodes les plus glorieux de la révolution : l'attaque par Che Guevara et ses compagnons d'un train blindé, qui a permis d'ouvrir la route vers la capitale.

    Visite du Museo Memorial Ernesto Che Guevara sur la Plaza de la Révolucion
    Inauguré le 28 décembre 1988, à l'occasion du 30e anniversaire de la bataille de Santa Clara, c'est l'unique musée consacré au Che. Photos, objets, documents et vidéos évoquent sa vie. Sa dépouille et celles de sept compagnons assassinés en Bolivie sur ordre des Etats-Unis, y ont été transférées en 1997, pour le 30e anniversaire de leur mort
    Visite du Memorial del Train Blindado
    L'attaque par le Che et ses hommes, le 30 décembre 1958, du train blindé (el tren blindado) s'avérera décisive dans le déroulement de la guerre. À l'intérieur des wagons, vous verrez les témoignages de l'assaut et quelques photos.
    Déjeuner au restaurant au centre-ville.
    Poursuite de notre route en direction de Cayo Santa Maria, votre station de villégiature en bord de mer.

    El Cayo Santa Maria : la région de Villa Clara s’ouvre au tourisme depuis quelques années, avec une offre dont l’élément essentiel est constitué par plus de 17 kilomètres de plages vierges sur ses îlots appelés cayos. Une voie sur mer (goy) de près de 48 kilomètres relie Caibarien – ville marine – à ses cayos, parmi lesquels se distingue El Cayo Santa Maria, avec ses 14 kilomètres de plage de sable blanc coralien.

    Arrivée à l’hôtel et Cocktail de Bienvenue.
    Dîner et logement à l’hôtel Melia Las Dunas 4* en Formule Tout Inclus avec boissons locales (alcoolisées ou non) à volonté.

  • Samedi 1er décembre : CAYO SANTA MARIA / LA HAVANE

    Petit déjeuner buffet à l’hôtel.
    Demi-journée libre en Formule Tout Inclus avec boissons locales (alcoolisées ou non) à volonté.
    Déjeuner buffet en Formule Tout Inclus.
    Après le déjeuner, transfert en autocar vers La Havane. Comptez environ 05 H 00 de route.
    Installation à l’hôtel Panorama 4*. Dîner de fin de voyage au Habana Café au centre-ville et logement à l’hôtel.

  • Dimanche 2 décembre 2018 : LA HAVANE / VOL RETOUR

    Petit déjeuner buffet à l’hôtel.
    Visite de « la Finca Vigia » Vous pourrez voir la maison qu'a habitée Hemingway pendant 21 ans, avec sa quatrième femme, ses 57 chats et ses quatre chiens. Lorsqu'au moment de la révolution, les Américains ont dû fuir l'île, Hemingway a abandonné la maison avec tout son contenu, ses meubles, sa machine à écrire et quelques milliers de livres. Aujourd'hui la maison de 18 pièces est un musée que gère la Fondation Hemingway. Le visiteur ne peut y entrer, mais il peut voir par les portes et fenêtres ouvertes l'intérieur tel qu'il était au moment où Hemingway l'habitait. « On cherche encore la vieille Chevrolet de 1957, qu’Hemingway avait laissée sur les lieux » …. Mais dans la cour, on y voit encore son célèbre bateau : El Pilar.

    Déjeuner tardif au restaurant au pied de la forteresse, de l’autre côté de la baie de La Havane. Un restaurant qui vous offrira la plus belle vue panoramique sur toute la baie et la ville de La Havane.
    Puis temps libre sur le marché artisanal le long du port maritime afin de découvrir l’artisanat cubain et effectuer vos éventuels achats avant le retour.
    Puis, selon horaires aériens, transfert à l’aéroport de La Havane et vol retour vers Amsterdam.
    KL 724 décollage à 19h15.

  • Lundi 3 décembre : AMSTERDAM / NAMUR

    Arrivée à Amsterdam à 10h35 et transfert retour vers Namur en bus. 

Prix par personne :

En chambre double > 2875€

Supplément single> 445€

Liste d'attente pour les chambres double

 
Ce prix comprend
 
  • Le transport en car de Namur à Amsterdam A/R
  • Les vols KLM Amsterdam -La Havane A/R, les taxes et fuel connu à ce jour (14/02)
  • Les nuits dans les établissements mentionnés ou équivalents, en chambre double
  • La pension complète du dîner du 1er jour au petit déjeuner du dernier jour + tout inclus sur Cayo Santa Maria.
  • Une boisson incluse dans les restaurants en dehors des hôtels.
  • Des soirées animées et repas en dehors des hôtels
  • Cours de Salsa à Trinidad
  • Tous les déplacements en car privatisés,
  • Le guide accompagnateur francophone local
  • Les entrées pour les activités reprises dans le programme
  • Taxes hôtelières et de prestations touristiques
  • Assurance Assistance
  • L’accompagnement Voyages Copine
 
Ce prix ne comprend pas 
 
  • Les boissons lors des repas pris dans les hôtels
  • Les pourboires (restaurants, guides et chauffeurs)
  • La carte touristique 25€
  • L’assurance annulation – 166€
  • Tout autre service non mentionné dans « Ce prix Comprend »

Cuba rencontre depuis quelques années un énorme succès et n’est par contre pas prêt de recevoir un flux touristique important. Néanmoins, la perspective d’une ouverture rend les prestataires locaux très euphoriques. Ils ont tendance à augmenter fortement leurs prix. A notre habitude, nous mettrons tout en œuvre pour minimiser également l’augmentation possible du dollar.
 
Exceptionnellement pour ce voyage, nous avons inclus pour tout le monde l’assurance Assistance. La destination nous impose que le groupe soit assuré auprès de la même compagnie. Nous avons obtenu pour cela des conditions tout à fait particulières. Elle n’est donc pas déductible si vous êtes assurés individuellement.
 
Formalités 
Passeport international valable 6 mois après le retour. Une copie doit être déposée à votre agence à l’inscription + une carte touristique.
 
Conditions d'annulation individuelle
Jusqu'à 100 jours avant le départ :                     Frais retenus : 50€ par personne
De 99 à 60 jours avant le départ :                      Frais retenus : 25% du montant total
De 59 à  45 jours avant le départ :                     Frais retenus : 50% du montant total
De 44 à 30 jours avant le départ:                       Frais retenus : 90% du montant total
De 29 au jour du départ :                                       Frais retenus :100% du montant total
  
 
Voir nos conditions générales Assurances.

    


VILLE HOTEL
   
HAVANA Panorama 4*ou similaire
VIÑALES Casas particulares
HAVANA Panorama 4*ou similaire
TOPES DE COLLANTES Los Helechos 3*
TRINIDAD Casas particulares
CAYO SANTA MARIA Meliá Las Dunas 5*
HAVANA Panorama 4*ou similaire

Supplément chambre individuelle > 445€