Responsive menu

Terres corses

  Circuits, Culturel Retour à la liste

Avis sur le voyage

Coincée entre la France et l’Italie, et restée longtemps isolée, la Corse, île de beauté a tout pour plaire ; des eaux transparentes, des montagnes majestueuses, une nature généreuse, des plages magnifiques …
En savoir plus

Terres corses

Coincée entre la France et l’Italie, et restée longtemps isolée, la Corse, île de beauté a tout pour plaire ; des eaux transparentes, des montagnes majestueuses, une nature généreuse, des plages magnifiques …
Nous profitons d’une nouvelle liaison au départ de Charleroi pour vous proposer ce programme complet et exclusif. Nous l’avons agrémenté d’une croisière pique-nique dans les îles Lavezzi et d’une visite à la découverte des huiles essentielles.
D’ores et déjà, nous vous souhaitons un bon voyage.
Fermer
En savoir plus

Du 26 mai au 3 juin 2018.

A l'aube du septième jour, quand Dieu eut fini de créer le monde, il lui restait dans les mains un morceau des plus belles montagnes du monde, un morceau des plus belles plages du monde, un morceau des plus belles rivières du monde, des plus belles forêts, des plus beaux villages du monde et bien d'autres. Alors il prit le tout entre ses mains, le modela, le posa dans la méditerranée et ainsi naquit la Corse.
 
Les points forts :
  • Vols directs Air Corsica au départ de Charleroi
  • Hôtellerie de charme
  • Croisière et pique-nique dans les îles Lavezzi
  • Dégustation de produits locaux
  • Soirée musicale
  • Accompagnement Voyages Copine

Programme

  • Samedi 26 mai : Charleroi - Bastia

    Départ de Charleroi avec le vol Air Corsica à destination de Bastia. Décollage à 13h05 et arrivée à 14h45. Accueil par votre guide et départ pour la visite guidée de Bastia, ville animée, vivante, ouverte, où il fait bon vivre. La place Saint-Nicolas, entourée d’immeubles construits au XIXe par de riches commerçants, offre de multiples terrasses. De cet endroit stratégique, vous observerez les gigantesques ferries en partance.
    Mais Bastia est également riche d’églises baroques, d’un musée, d’un palais des Gouverneurs... Variée, atypique, Bastia est méconnue et souvent sous-estimée, par rapport à Ajaccio, son homologue du Sud. Ne manquez pas le vieux port dominé par la citadelle génoise d’où siégeait le gouverneur de la Corse, la majestueuse église Saint-Jean-Baptiste et l’oratoire de l’Immaculée Conception surnommé le « petit théâtre » grâce à sa luxueuse décoration.

    Dîner et logement à l’hôtel La Madrague 3* ou similaire.

  • Dimanche 27 mai : Le Cap Corse

    Après le petit-déjeuner, départ pour le Cap Corse, doigt pointé vers le Nord, dont les deux versants éblouissent par leur diversité et leur végétation. Vous traverserez Luri et Pino, aux somptueuses demeures « d’Américains ». Poursuite de votre route vers le belvédère du moulin Mattei, dont l’inventeur du célèbre apéritif, le Cap Corse, se servit pour faire de la publicité sur ses produits. De là, vous aurez une vue splendide sur la petite marine de Centuri réputée pour sa pêche à la langouste.
    Cette route sinueuse, bordée d’un maquis ras profilé par le vent, vous fascinera ou vous impressionnera par ses pentes plongeant directement dans la mer.

    Macinaggio, aujourd’hui port de plaisance très prisé durant l’été, cette marine vit passer au cours de son histoire des personnalités importantes telles que Pascal Paoli qui y débarqua de retour d’exil, Napoléon, ou l’impératrice Eugénie qui dut y faire escale de retour de l’inauguration du canal de Suez.
    Soumise aux vents, la pointe du Cap tira partie de cette exposition en construisant des moulins que l’on observe encore de nos jours et d’où découle le nom de Macinaggio.

    Déjeuner et route vers Bastia. Vous poursuivrez votre route vers des petites marines qui, avant l’aménagement de la route, étaient accessibles par cabotage : Erbalunga ; qui fut une destination incontournable pour les peintres qui effectuaient leur Grand Tour au XIXe ; ce pittoresque port de pécheur a su préserver les attraits qui ont tant séduits les artistes ; Lavasina qui accueille chaque année les pèlerins, le 8 septembre, jour de la Nativité de la Vierge ; Miomo et Pietranera. Retour à l’hôtel pour le dîner et logement. 

  • Lundi 28 mai : Aléria et les Aiguilles de Bavella

    Petit déjeuner et départ par la plaine orientale, seule plaine de l’île. Les grands domaines agricoles produisent de savoureux pomelos, des clémentines, des kiwis et des vins de qualité.
    Visite guidée du musée Jérôme Carcopino et du site Archéologique d’Aléria.
    Le musée départemental Jérôme Carcopino présente les vestiges découverts sur le site archéologique d'Aléria.

    Fondée par les Phocéens en 565 avant notre ère à la suite d'une attaque de Phocée par les Perses, la colonie d'Alalia (Aléria, en Corse) apparut très vite aux Étrusques et aux Puniques comme une dangereuse rivale pour le commerce en mer tyrrhénienne. Une coalition attaqua la ville par mer en 535 : c'est la célèbre bataille d'Alalia, narrée par Hérodote. Les Grecs furent vaincus : une partie fut lapidée à Caere, une autre alla fonder la ville de Hyélé (Vélia) en Italie du sud. La cité passa ensuite aux mains des Étrusques, comme en témoigne la riche nécropole fouillée sur le site.

    Le musée, où sont exposés les objets découverts lors des fouilles de la colonie antique et des nécropoles, est installé dans le Fort de Matra, construit par les Génois à partir du XIVe siècle. Dans le Fort se trouvait un petit détachement de cavalerie dont la mission était de surveiller la plaine et le passage vers Corte. Le Fort est constitué d´un quadrilatère irrégulier construit sur deux niveaux d´un patio central, recouvrant une citerne. Il possède une puissante tour carrée à l´angle sud-est.
    Déjeuner en cours de route.
    Ensuite passage par la vallée de la Solenzara. Vous découvrirez des piscines naturelles cristallines au milieu d’éboulis de rochers ocres, lissés par la force de l’eau. L’Alta Rocca est également un haut lieu de la résistance corse, que ce soit au Moyen Age, au temps des seigneurs, ou durant la Seconde Guerre Mondiale.

    Arrêt pour admirer l’un des plus beaux ensembles minéraux du Sud : les aiguilles de Bavella. Ce massif accueille, aujourd’hui encore, deux emblèmes de la Corse, le mouflon et le gypaète barbu. Au niveau du col vous apercevrez des pins tordus par le vent et la statue de Notre-Dame des Neiges dressée sur un amas de pierre.
    Arrêt dans le petit village de Zonza qui accueillit, durant l’hiver 1953, Mohamed V, roi du Maroc, alors en exil.

    Puis vous prendrez la direction de Propriano où vous logerez deux nuitées. Dîner et logement à l’hôtel Roc e Mare 3* ou similaire.

  • Mardi 29 mai : Iles Lavezzi - Bonifacio

    Petit déjeuner et direction Plein Sud !
    Vous atteindrez l’un des joyaux de l’île, une splendeur opaline sur une mer scintillante et translucide : Bonifacio. C’est un décor irréel, l’un des sites les plus visités de Corse.
    Ce port est fréquenté depuis l’Antiquité pour la sécurité de son port naturel bien à l’abri derrière ses falaises de calcaire blanc.
    Embarquement pour une promenade en mer (sous réserve de conditions météorologiques favorables) et un pique-nique sur l’archipel des îles Lavezzi.
    Cette promenade vous fera mieux apprécier ses grottes, ses anses bien protégées des tempêtes, ses escaliers du Roy d’Aragon, paraît-il construit en une seule nuit, sa citadelle perchée sur un aplomb impressionnant et le grain de sable, ce rocher détaché de la falaise, planté au milieu de l’eau qui sert de plongeoir aux jeunes Bonifaciens.
    Avec un peu de chance, la Sardaigne, distante seulement d’une douzaine de kilomètres, se dévoilera de l’autre côté des Bouches de Bonifacio. Puis vous rejoindrez les Iles Lavezzi, dont les eaux cristallines et le sable blanc de ses plages en font un petit paradis.
    Un cadre paradisiaque, d'où s'étendent de flamboyantes plages de sable blanc bordées d'une eau bleu cristalline à couper le souffle.
    De retour sur la terre ferme, une promenade en petit train vous facilitera la montée à la citadelle de Bonifacio, construite par les Génois pour des raisons évidentes de stratégie qui lui valurent d’être assiégée plusieurs fois au cours de son histoire. Visite guidée de ce site exceptionnel qui domine la mer, perché au sommet d’impressionnantes falaises blanches de calcaire, battues par les vagues. La vieille ville vous surprendra par ses lacis de ruelles et son impressionnant patrimoine
    Vous apprendrez les secrets de cette magnifique cité à l’architecture civile et religieuse si particulière et si riche.
    En fin d’après-midi, retour vers Propriano pour le dîner et la nuitée. 

  • Mercredi 30 mai : Sartène - Filitosa - Ajaccio

    Petit déjeuner et départ vers Sartène pour la visite guidée. Sartène est une commune qui a plusieurs privilèges. Celui d’abord, d’avoir un territoire parmi les plus vastes de France. Le deuxième privilège de Sartène vient de ce que Mérimée a dit qu’elle était « la plus corse des villes corses ».
    Ce jugement oblige à évoquer, d’emblée, l’allure de cette ville : une allure austère, grave, impénétrable, qui semble inscrite aussi bien dans l’architecture, dans la couleur et les formes des rues et des maisons, que dans le comportement des personnes.

    Découverte guidée du site préhistorique de Filitosa. Véritable musée à ciel ouvert, Filitosa conserve les traces d’une très longue occupation, s’étalant du VIème millénaire avant notre ère jusqu’à l’occupation romaine. Au IIème millénaire av. J.C, les tailleurs de pierre et les sculpteurs mégalithiques feront de Filitosa le plus grand centre de l’art statuaire corse, le plus prodigieux de méditerranée. Ce site exceptionnel situé au cœur d’un espace naturel remarquable a été découvert en 1946 par Charles-Antoine Cesari et fouillé 20 ans durant, par l’archéologue et chercheur au CNRS, Roger Grosjean. Classé au titre de Monument Historique, Filitosa est inscrit sur la liste des cents sites historiques d’intérêts communs aux pays de la Méditerranée. (Bonnes chaussures de marche nécessaires !)
    Déjeuner en cours d’excursion.

    Route vers la cité impériale et tour d’orientation d’Ajaccio et de la Route des Sanguinaires où les Ajacciens aiment se promener le week-end, faire leur footing, se baigner dans l’eau turquoise des petites criques ou se dorer sur la plage de Marinella, toute proche de l’ancienne propriété de Tino Rossi, le Scudo.

    A partir du parking, balade et arrêt photos vous permettra d’avoir un magnifique point de vue sur les Iles Sanguinaires et sur la pointe de la Parata surmontée d’une tour d’époque génoise.
    Dîner et logement à Ajaccio à l’hôtel Castel d’Orcino 3* ou similaire.

  • Jeudi 31 mai : Ajaccio - Cargèse - Les Calanques de Piana - Porto

    Après le petit-déjeuner, visite guidée de la ville d’Ajaccio. Vous passerez par la place des Palmiers et sa fontaine aux 4 lions surmontée d’une statue de Napoléon Bonaparte en 1er Consul ; la maison Bonaparte (visite intérieure avec audio-guides) qui le vit naître ; la cathédrale qui fut le 1er édifice religieux corse à être couronné d’une coupole ; la citadelle ; et le port Tino Rossi, autrefois port de pêche qui se transforme petit à petit en port de plaisance. Puis vous pourrez continuer votre visite vers la rue Fesch, rue piétonne qui accueille de nombreuses boutiques. Vous y découvrirez également le palais Fesch (pas de visite intérieure) offert par l’oncle de Napoléon à sa ville natale. Il abrite désormais le musée Fesch qui compte une collection de peintures. De part et d’autre la bibliothèque municipale et la chapelle impériale où reposent notamment les parents de l’empereur.
    Après le déjeuner, continuation vers golfe di Lava puis le superbe golfe de Sagone. De là vous redescendrez vers les petites stations balnéaires de Tiucca, haut lieu de l’histoire de l’île puisque c’est là que se situait, au Moyen Age, le principal château des seigneurs corses dont il ne reste aujourd’hui que quelques pierres ; Sagone, siège d’un évêché qui s’est par la suite déplacé à Vico ; Cargèse, où, au XVIIIe siècle, sur ce territoire concédé par Marbeuf, des Grecs venus du Péloponnèse cent ans auparavant, se sont installés.

    Cargèse doit en fait son existence à la première migration grecque en Corse en 1676. Ces grecs étaient des « maïnotes » originaires de la presqu’île de Morée dans le Péloponnèse. Ils avaient été écrasés par les Turcs en 1669 après une résistance devenue légendaire. Leurs démarches avec la République de Gênes dont la Corse était à l’époque une sorte de protectorat remontent à 1663. La petite colonie grecque débarque à Gênes le 1er Janvier 1676 et, conformément aux accords très précis conclus avec le Sénat de Gênes, s’installa à Paomia, petit village proche de la pointe de Cargèse.
    Puis débute l’un des plus beaux trajets de Corse. Attention, une frénésie de prises de photos devrait vous gagner.

    Les Calanques de Piana, classées au patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco, sont simplement majestueuses. Des teintes rougeoyantes et des formes de roches extraordinaires vous accompagneront de Piana, l’un des plus beaux villages de France jusqu’à Porto. Dîner et logement à l’hôtel Capo d’Orto 3* ou similaire.

  • Vendredi 1 juin : Corte

    Petit déjeuner et départ vers les spectaculaires gorges de la Spelunca qui vous émerveillerons par la beauté de leurs couleurs ; Evisa qui accueille chaque année la « foire du marron » et les forêts d’Aïtone et de Valdo-Niello, aux pins laricio multi centenaires, en passant par le col de Vergio, le plus haut col routier de Corse.
    Calacuccia, vous découvrirez quelques-unes des plus belles montagnes de Corse qui se reflètent dans le lac, dont le Monte Cinto qui culmine à 2 710 m
    Ensuite la Scala di Santa Regina, magnifique défilé taillé dans le granit au fond duquel coule le Golo, le plus long fleuve de Corse. Ce nom de Scala évoque en fait l’ancien sentier de transhumance que vous devinerez au-dessus de la route ; et Francardo.

    A votre arrivée à Corte, une promenade en train vous permettra d’atteindre facilement le haut de la ville pour le déjeuner.
    La visite guidée de la cité vous fera découvrir ses ruelles pavées, bordées d’immeubles anciens, qui recèlent une histoire passionnante. Au XVIIIe siècle, elle fut la capitale de l’île lorsque celle-ci obtint son indépendance et fit de Pascal Paoli le général de cette jeune nation. C’est aussi une cité grouillante de vie grâce aux étudiants de l’université corse qui y est installée depuis le début des années 80.
    Continuation par la route qui traverse la région de L'Ostriconi d'où vous apercevrez les petits villages de Pietralba, de Lama et d’Urtaca, accrochés au massif de Tenda.
    La journée se termine par une dégustation de vin.
    Et enfin la Balagne. Arrivée à l'hôtel Ondine 2** bord de plage ou similaire pour le dîner et le logement.

  • Samedi 2 juin : Les Vieux Villages de Balagne – Calvi – Ile Rousse

    Petit déjeuner et départ pour la Route des artisans à travers les vieux villages perchés de montagne où l’olivier est l’arbre roi. Il fit d’ailleurs la richesse de cette région. Vous découvrirez Corbara et son superbe couvent encore en activité ; Pigna, un village où se sont installés de nombreux artisans d’art depuis les années 70 ; Aregno et sa magnifique petite église de la Trinité aux façades polychromes et au décor sculpté. Sant' Antonino vaut également le détour, perché sur son piton rocheux et classé parmi les plus beaux villages de France. De là-haut vous aurez une vue splendide sur toute la plaine et vous pourrez encore deviner, sur les collines alentours, les anciennes terrasses cultivées qui les recouvraient.
    Déjeuner en cours de route.
    Dans l’après-midi, continuation vers Calvi et visite guidée de la Citadelle. Cette visite vous permettra de découvrir son riche patrimoine : l’ancien palais des gouverneurs, l’oratoire Saint-Antoine Abbé et l’église Saint-Jean-Baptiste qui fut un temps le siège d’un évêché. Sa devise, inscrite à l’entrée de la citadelle, « Civitas Calvi Semper Fidelis », c’est-à-dire « la cité de Calvi toujours fidèle », lui fut donné par la République de Gênes lors du conflit qui l’opposa à une coalition franco-turque au XVIe.
    En fin d’après-midi, retour sur Ile-Rousse où un petit train vous amènera jusqu’au sommet de l’île de la Pietra, aujourd’hui reliée à la terre ferme par une digue. De là-haut vous aurez une vue splendide sur la cité, construite au XVIIIe par la volonté de Pascal Paoli qui avait besoin d’un port pour pouvoir exporter les produits corses, et les petits villages qui la dominent.   
    Arrivée à l'hôtel Thalassa 3* à St Florent ou similaire. Dîner et nuitée. 

  • Dimanche 3 juin : Bastia - Charleroi

    Après le petit-déjeuner, temps libre et transfert vers Bastia aéroport pour le vol retour vers Charleroi. Décollage à 13h00 et arrivée à 14h40 en Belgique.

Prix par personne :

En chambre double > 1545€

Supplément single> 280€

Ce prix comprend
 
  • Le vol a/r au départ de Charleroi, taxes et fuel connus à ce jour (26/10/17)
  • Bagage en soute 23kg + 1 bagage à main – pas de repas à bord.
  • Les transferts en car Aéroport / Hôtel / Aéroport les jours 1 et 9
  • Le transport en autocar de tourisme local climatisé du jour 2 au jour 8
  • 8 Nuits en hôtels Charme 2** et/ou 3*** (Normes locales) en chambre double avec bain ou douche
  • Pension complète du repas du soir du 1er jour au petit déjeuner du dernier jour, certains repas spéciaux et pique-nique.
  • Visites telles que mentionnées au programme :
    • Montée en petit train touristique à Bonifacio, Corte et l’Ile Rousse
    • La balade en mer « Iles Lavezzi avec pique-nique » (sous réserve de conditions météorologiques favorables)
    • Visite guidée de Bastia, Calvi, Ajaccio, Bonifacio, Sartène et Corte
    • Dégustation de produits locaux durant le circuit (ex vins, charcuterie ou confitures)
    • Une soirée musicale durant le circuit
    • Les frais d’entrée à la maison Bonaparte (audio-guide) et au site Filitosa
  • Un guide local professionnel du jour 1 au jour 9
  • Accompagnement Voyages Copine
 
Ce prix ne comprend pas 
  • Les boissons,
  • Le port des bagages,
  • Les extras, les dépenses personnelles, …
  • Les assurances Annulation, Assistance et bagages
  • Et toute autre prestation non indiquée comme incluse 
 
Formalités 
Carte d’identité valable au moins 3 mois après le retour.

Infos vérité
  • Les hôtels ont été choisis pour leurs implantations et pour leurs styles. La Corse étant une réserve naturelle, les autorisations pour les travaux sont limitées. Les hôtels ne sont donc pas libres de faire les rénovations qu’ils désirent. C’est pourquoi certains hôtels peuvent parfois sembler vieillot ;
  • Les ascenseurs ne sont pas obligatoires dans les hôtels ne dépassant pas 3 étages ;
  • La Corse est une île préservée, elle ne dispose donc pas d’autoroute. Les routes sont des voies à maximum 2 bandes. C’est pourquoi les temps de transport peuvent parfois être allongés.
Assurances
Pour votre sécurité, nous vous conseillons de partir bien assurés.
En collaboration avec TOURING, nous vous proposons une assurance complète Global Protect
(assistance personnes, annulation/compensation voyage, rapatriement, bagages).
 
Prix par personne en chambre double : 108€
Prix par personne en chambre single :  127€
 
Conditions d'annulation individuelle
Si annulation jusqu'à 61 jours avant le départ, les frais par personne seront de 100€
Du 60ème au  45ème jour avant le départ : 30% du montant total
Du 44ème au 30ème jour avant le départ : 50% du montant total
Du 29ème au 15ème jour avant le départ : 75% du montant total
Du 14ème jour au jour de départ : 100% du montant total
 
 
Voir nos conditions générales Assurances.

Supplément chambre individuelle > 280€