Responsive menu

Picardie et baie de Somme

  Circuits, Culturel Retour à la liste

Avis sur le voyage


Picardie et baie de Somme

Fermer
En savoir plus

Du 24 au 27 septembre 2020.


« De la chambre où j’écris, on découvre toute la Baie de la Somme, dont le sable s’étend à l’horizon jusqu’aux lignes bleuâtres du Crotoy et du Hourdel. Le soleil, en s’inclinant, enflamme le bord des grands nuages sombres. La mer monte et déjà, du côté du large, les bateaux de pêche s’avancent avec le flot. Sous ma fenêtre, des barques amarrées au bord du chenal portent à leur mât, au lieu de voilure, des filets qui sèchent. Cinq ou six pêcheurs, plongés à mi-corps dans la maigre rivière, épient le poisson qu’autour d’eux des rabatteurs effrayent en frappant l’eau à grands coups de gaule. Ces pêcheurs sont armés d’une baguette pointue dont ils piquent adroitement leur proie. Chaque fois qu’ils lèvent hors de l’eau leur arme flexible, on voit briller à la pointe une sole transpercée. »
 


UTAN namur
 

Programme

  • Jeudi 24 septembre : Namur - Amiens - Eu

    Départ matinal de Namur ou de Jambes et route en direction d’Amiens. A votre arrivée, embarquement pour une balade commentée dans les hortillonnages, surnommés la petite Venise du Nord. C'est à bord d'une barque à cornet que vous déambulerez à travers les jardins flottants.

    À l'époque Gallo-Romaine, Amiens s'appelle encore Samarobriva, et ce qui deviendra plus tard les Hortillonnages d'Amiens n'est encore qu'un ensemble de marais et d'îlots de la Somme en amont de la ville. On y cultivait néanmoins, semble-t-il, déjà la terre fertile pour y produire des légumes. Il faut garder en tête que le site est à l'origine un site naturel, qui sera, au fil des siècle, façonné par l'Homme. On ne connaît d'ailleurs pas le périmètre des Hortillonnages à cet époque…
    Les documents d'archive mentionnent explicitement les Hortillonnages dès 1492. Les légendes populaires nous permettent de remonter un peu plus loin dans le temps : l'histoire amiénoise veut même que la célèbre cathédrale d’Amiens a été construite en 1220 sur… un champ d’artichauts, qui aurait été cédé pour l'occasion par un couple d'hortillons !

    Repas de midi en restaurant – 2 services - boissons non comprises.

    En après-midi, visite guidée de la ville d'Amiens : sa cathédrale classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco, les maisons du quartier médiéval de Saint- Leu.

    « En 1220, la ville d’Amiens connaît la plus grande prospérité économique de l’actuelle Picardie ». Les revenus engendrés par les terres agricoles, notamment la culture du blé, enrichissent la bourgeoisie. De façon anecdotique, l’utilisation de la guède (espèce de plante) pour colorer les draps, participait également aux revenus de la ville.
    Selon Aurélien André, « Amiens était l’une des principales villes du royaume ». A la suite de l’effondrement de la cathédrale romane, la construction de l’édifice religieux fut rapidement commencée. Le contexte économique de la ville, la richesse de l’Eglise et les dons des fidèles ont permis d’ériger la cathédrale en seulement 68 ans.
     
    En fin d'après-midi, visite guidée de la Maison de Jules Verne.
     
    « Sur le désir de ma femme je me fixe à Amiens, ville sage, policée, d’humeur égale, la société y est cordiale et lettrée. On est près de Paris, assez pour en avoir le reflet, sans le bruit insupportable et l’agitation stérile. Et pour tout dire, mon Saint Michel reste amarré au Crotoy. »
    Lettre de Jules Verne à son ami Charles Wallut, 1871.

    Départ vers Eu et installation à votre hôtel. Repas du soir en 3 services - boissons non comprises. Logement.

  • Vendredi 25 septembre : St Valéry s/Somme - Le Crotoy

    Petit déjeuner buffet à l'hôtel. En matinée, découverte guidée de la charmante cité médiévale de Saint-Valéry-sur-Somme : les Tours Guillaume, la Chapelle des marins, les murs en damier, les rues fleuries…

    Une grande histoire maritime !
    A l’ origine, le site de St Valery-sur-Somme était une île, assez escarpée en raison de la présence de falaises mortes. Au XIXème siècle, une pirogue celtique a été découverte dans des marais proches de la ville. Il est attesté que les romains établirent une colonisation à l’embouchure de la Somme. A la fin du IXème siècle, les vikings débarquent et pillent la région.
    En 1066, Guillaume de Normandie et sa flotte mouillent à Saint-Valery-sur-Somme pour préparer le débarquement en Angleterre.
    Au XVème siècle, le port s’active, grâce au commerce des vins. Vers 1480, stationnait en permanence un navire de guerre « la petite trésorière », armée de 6 cannons. En 1554, Henri II crée un siège d’amirauté à St Valery. Des denrées extraordinaires (comme des étoffes de Crézeau, quelques 105 000 pipes, des saumons de plomb, des plantes tinctoriales, des bois de Norvège… ect…) sont débarquées à St Valery. Du XVI au XVII ème siècle, le Hourdel et la Ferté ne sont qu’un seul et même port. St Valery était réputé pour la qualité de ses harengs. Les Jacqueresses ou harenguières salaient les harengs et les disposaient par couches dans les barils.
    Au XVIIIème siècle, la vie maritime est en plein essor. Le commerce refleurit, le nombre de navires qui fréquentent le havre de la Ferté s’accroît chaque jour, les rues de la ville voient mille trafics, échanges, courtages et commissions. St Valery possède, avec Calais le monopole de la réception des draps anglais. Entre 1739 et 1785, 106 navires sur 200 attachés au port de St Valery sont construits par les deux chantiers navals de la ville. Le sel arrive en abondance en 1736 : l’Entrepôt des sels est construit. La profondeur du port diminue et les premiers projets de travaux voient le jour.

    Repas de midi en restaurant - 2 services - boissons non comprises.

    Après le repas, embarquement en train à vapeur et direction le Crotoy, à travers les marais, prairies et pour apercevoir la faune de la Baie, les huttes de chasse… Arrivée prévue en milieu d'après-midi.
    Temps libre pour flânerie ou balade.

    D’authentiques voitures de la Belle Epoque tractées par de vaillantes locomotives à vapeur circulent entre le Crotoy, Noyelles-sur-Mer et Saint-Valery-sur-Somme… Profitez du charme des voyages d’antan en parcourant l’ancien réseau des bains de mer, reconnu depuis 1887.
    En cheminant le long des ruisseaux bordés de saules, entre mollières et prés salés, en passant à travers champs et marais, vous découvrirez les charmes verdoyants de la baie de Somme, sauvage et authentique. Un sifflement… et vous voici propulsé 80 ans en arrière pour un voyage à travers le temps!
     
    Retour en autocar vers Eu. Repas du soir à l'hôtel et logement.
  • Samedi 26 septembre : Abbaye de Valloires - Parc du Marquenterre

    Petit déjeuner à l'hôtel. En matinée, visite guidée de l'abbaye de Valloires dont le riche héritage lui confère un rang de première importance dans le patrimoine cistercien européen. Visite libre des jardins.

    Au creux du val d'Authie, l'abbaye est implantée dans un site d'une beauté particulière, selon la tradition cistercienne. Admirez les superbes grilles du choeur de l'église baroque et les boiseries du logis abbatial, de style rocaille Louis XV. Flânez dans le « jardin libre », conçu par Gilles Clément, où les plantes sont classées selon leurs caractéristiques décoratives : jardin à la française, jardin des Îles, jardin des Cinq Sens ou encore espace Lamarck - du nom du botaniste qui fut le premier à esquisser une théorie de l'évolution des êtres vivants.

    Repas de midi en restaurant - 2 services - boissons non comprises.

    En après-midi, rendez-vous au parc du Marquenterre où un moment de pure nature nous attend. Le guide nous emmènera dans un environnement d'exception.

    Avec ses 200 hectares de dunes, forêts et marais au coeur de la réserve naturelle de la baie de Somme, le parc du Marquenterre est depuis 40 ans un haut lieu de l’ornithologie en Europe et sert de refuge à des milliers d’oiseaux migrateurs.
    En toute saison, vous observerez sans les déranger plus de 300 espèces, soit des milliers d’oiseaux (échassiers, limicoles oiseaux d’eau, passereaux et rapaces).
    Le long des 3 parcours, dans les 12 postes d’observation, les guides naturalistes vous attendent pour vous expliquer le mode de vie de leurs hôtes et vous aider à décrypter la vie sauvage de ces oiseaux qui ont fait du Marquenterre une escale privilégiée entre Scandinavie et Mauritanie.

    Retour vers l'hôtel. Repas du soir et logement.
     
  • Dimanche 27 septembre : Eu - Pointe du Hourdel - Abbeville - Namur

    Petit déjeuner à l'hôtel et chargement des bagages. En matinée, escale à Ault célèbre pour ses falaises, à Cayeux-Sur-mer connue pour son long chemin de planches et ses 400 cabines et à la pointe du Hourdel qui abrite la plus grande colonie de phoques-veaux marins de France.

    Victor Hugo, en 1837, écrivait dans une lettre “Depuis la catastrophe du bas village, tout le Bourg d’Ault s’est réfugié sur la falaise. De loin tous ces pauvres toits pressés les uns sur les autres font l’effet d’un groupe d’oiseaux mal abrité qui se pelotonne contre le vent. Le Bourg d’Ault se défend comme il peut, la falaise s’en va souvent par morceaux. Une partie du village pend déjà aux fêlures du rocher.” Cité par J.Monborgne in Histoire du Bourg d'Ault.
     
    Repas de midi en restaurant - 3 services - boissons non comprises.

    En après-midi, visite guidée d'Abbeville, capitale de la Picardie maritime et porte de la baie de Somme. Découvrez, lors d'une balade pédestre, la collégiale St Vulfran, la petite église St Sépulcre, le beffroi, l'ancien port…. Sur les pas d’Alfred Manessier, peintre natif de Abbeville qui était faciné par les couleurs de la Baie de Somme.
     
    Départ vers la Belgique. Arrêt en cours de route pour le repas du soir libre. Retour à Namur prévu en milieu de soirée.

Prix par personne :

Prix par pers. en ch double 700€ (acompte 210€ - solde 490€)
Prix par pers. en ch. single 795€ (acompte 240€ - solde 555€)

Assuré à partir de 21 personnes - Date limite d’inscription : 24/07/2020


Ce prix comprend
  • Le transport en car au départ de Namur ;
  • Le service d’un guide accompagnateur durant tout le voyage ;
  • Le logement à l’hôtel cour carrée 3* - 3 nuits ;
  • La pension complète du déjeuner du 1er jour au déjeuner du jour 4 – déjeuner 2 plats – dîner 3 plats – hors boissons.
  • Les visites et guidages comme prévu au programme ;
  • L’accompagnement UTAN

Ce prix ne comprend pas 
  • Les boissons
  • Les assurances voyages (annulation / assistance-rapatriement – bagages)
  • Les pourboires, extras et dépenses personnelles, le port des bagages aux hôtels.
  • Toute prestation non mentionnée précédemment.
 
 
Formalités 
 
Pour les ressortissants belges : Carte d’identité nationale valable 3 mois après le retour.
Une copie est à envoyer à l’Utan en même temps que votre inscription.

 
Assurances proposées : "All in" de Touring

Pour votre sécurité, il est important d’être bien couvert en assistance lors d’un voyage à l’étranger.
Il est également important d’être couvert en annulation afin que les frais en cas d’annulation (voir ci-dessous) vous soient remboursés. (Sous réserve d’acceptation par l’assureur).
 
En collaboration avec Touring, nous vous proposons une assurance « All in » au prix de 50€ en double et 56€ en single, 7% du montant du voyage.
Cette assurance couvre l’annulation, la compensation voyage, l’assistance/rapatriement et les bagages.

Si vous êtes déjà couvert en annulation et assistance, merci de communiquer votre numéro de police et la compagnie d’assurance lors de votre inscription.
 

Conditions d'annulation

plus de 60 jours avant le départ 50€ par personne
de 60 à 45 jours avant le départ 20% du montant total 
de 44 à 30 jours avant le départ 40% du montant total
de 29 à 16 jours avant le départ 60% du montant total
de 15 jour au jour de départ 100% du montant total 
 

Prix par pers. en ch. single 795€